Les morts ne dorment jamais

 :: Le monde :: Kaïl :: Sud :: Marécage du Dragon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 24 Fév 2019 - 16:37
Je peinais à avancer dans cette endroit à l’odeur fétide. Rien ne me mettait en confiance et encore moins ces arbres tortueux et ce sol spongieux. Mes pieds s’enfonçaient dans la vase nauséabonde à chaque pas, m’enlisant jusqu’au mollet. Qu’étais-je venue faire là ? il n’y avait rien d’autre que ce foutu marais du Dragon ici… J’avais, peut-être à cause de mon ego, décidé de chasser de l’hytrez en ce beau jour ensoleillé.

J’avais ouïe dire qu’il y avait des arcaëlliens pestiférés qui avaient été abandonnés là afin de mourir sans contaminer le reste de la populace de And'Janl, une ville de taille moyenne peu réputée. J’avais constaté lors de mon périple annuel qu’il y avait beaucoup plus de gens affaibli soit par la faim soit par la maladie. Que se passait-il en ce monde ? Peut-être que les Dieux punissaient les renégats infidèle à mon noble Tarik… Comment savoir.

Assise sur un rocher, je buvais avec soif de l’eau d’une de mes gourdes. J’avais avec moi un âne qui portait bagages, provisions et armes. Je devais être au cœur de ce maudit marais mais... Pas d’hytrez en vue. Quelle déception ! J’avais besoin de me défouler moi… Ça devait faire deux semaines que je n’avais occis un arcaëllien… Je soupirais, lasse. Quelle idée de con que de venir me perdre dans cette puanteur…

Je frappais mes cuisse et me levais, j’allais rentrer à And'Janl et boire un bon vin blanc sucré. Il n’y avait que ça à faire. Ça me prendrait plusieurs jours pour rentrer, mais je n’allais pas rester là à me souiller les pieds avec cette vase.

L’âne sursauta et regarda à droite. Je grognais, trouvant l’animal stupide. Mais, alors que je tirais sur sa longe, j’entendis un râle traînant et guttural. UN HYTREZ ! Enfin ! Je me saisis de mon épée, malaxais mon fluide et attendis le mort-vivant. Nouveau râle mais rien en vue… Était-ce une blague de très mauvais goût ? Je grognais et pris la longe de mon âne afin d’aller à la rencontre de mon destin.

PERSONNE ? Foutage de gueule ! Alors que je m’apprêtais à partir je perçus un mouvement près d’un saule tortueux. Je fronçais les sourcils, plissais les yeux. Un enfant était adossé à un arbre, famélique. Alors... C’était lui qui faisait tout ce ramdam ? Je me dirigeais vers lui et l’observais. Il semblait en pleine mutation ce gosse… J’allais devoir combattre un enfant... Hytrez ? Où serait le plaisir ?

Les yeux révulsés du xen aux ailes pourpres semblait fixer le néant. De la pointe de mon épée, j’appuyais sur l’épaule droite du petit arcaëllien mourant. Pas de réaction… Qu’importe je vais attendre. Je sursautais en entendant un râle plus ou moins près mais n’émanant pas de la bidoche avariée. Hm… Était-ce enfin l’heure de ma gloire ?
Niveau 2
Noraël
Je suis dispo pour : 0 RP
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Ka
Groupes: Lykosim
Race: Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Mar 2019 - 21:21
Je n'ai pas couru, car je n'avais personne pour me poursuivre. Je ne me suis pas échappé, car il n'y avait personne pour me retenir. Je ne me suis pas battu, car je les ai tous tués, un à un, sans montrer la moindre once de pitié. Ils n'ont eu que ce qu'ils méritaient, on ne peux pas forcer un homme à devenir ce qu'il ne souhaite pas être. Je suis parti dans une direction un peu aléatoire, ne cherchant pas vraiment à me retrouver dans ce vaste monde. Je déambule, tel une ombre n'ayant ni foyer ni famille, ce qui est le cas.

Je suis arrivé dans les marécages du Dragon, lieu que je n'ai jamais eu l'occasion de voir. L'odeur est atroce, mais j'ai déjà eu pire niveau olfactif. Je me déplace lentement dans les marécages, les armes en main et les bras encore ensanglantés du massacre qui s'est produit quelques temps plus tôt. Mon regard n'affiche pas de détermination, pas de haine, juste une neutralité déconcertante, le visage qu'un homme n'est pas censé faire quand il assiste où participe à une élimination de masse. Le visage d'un homme qui à vécu dans les ténèbres et qui à eu le courage de sortir à la lumière.

Je ne faisait que marcher sans vraiment faire attention. Je sais que ce monde est dangereux si l'on est pas préparé, je garde cette confiance envers mes capacités de combat, mon entraînement au combat n'est pas là pour rien. J'entends un bruit, un grognement, sûrement un Hytrez, je peux reconnaître ce bruit entre mille, il y en avait des masses enfermés dans l'antre de mes ancien "tortionnaires". Ils arrivent sur moi, ils sont à peu près une dizaine. C'est tout? Je m'attendais à plus.

Dans un soupire j'entame le combat contre ces créatures du mal. Je les balaye sans réel problème, bloquant tout leurs assauts à l'aide de mon pavois et les massacrant les un après les autres comme je l'ai fait avec les prêtres. Je me tiens finalement debout, encerclé de cadavres, mes bras et épaules toujours couverts du sang de mes victimes. Je réajuste mes épaulières et regarde les cadavres au sol, un air méprisant sur le visage. Je crache sur un des cadavres avant de très lentement reprendre ma route. Je redeviens une ombre sans domicile... Je redeviens Argaël le Victimaire...
Niveau 2
Argaël Vortiger
Je suis dispo pour : 2 RP max en même temps
Identité : Mon histoire
[url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url]
[url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 46

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Aucun
Groupes: Neutre
Race: Hybride Humain et Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Mar 2019 - 15:40
Le gosse semble ne plus avoir la capacité respiratoire propre aux vivants… Je retire ma lame de son épaule qui ne saigne même pas. Aucun doute, il est en transition ou alors il est déjà un hytrez. Je n’ai aucune pitié pour lui ni même une pensée aimable. Il n’est plus rien, juste une espèce de virus mortel et dangereux qu’il faut éradiquer au plus vite. Je plonge mon épée que je viens de retirer du corps pourrissant dans le cœur du petit xen ni vivant ni mort. Il eut un hoquet puis plus rien. Aucun son, aucun cri.

J’ôte ma lame du torse de l’enfant et la frotte sur ses vêtements quelque peu crasseux. Je regarde autour de moi. Rien de particulier à première vue. Je perçois un mouvement alors que je rengaine mon épée. Je plisse les yeux et fronce les sourcils. La chose que j’aperçois à deux ailes blanches tachetées de sang. L’ex tahora zigzag dans la boue puante du marais. Hm… Est-ce un mâle ou une femelle ? Je me saisis de mon arme et souris de façon malicieuse.

Hey ! Le mort ambulant ! Tu as faim ?

Il regarde dans ma direction, pousse un genre de cri à faire froid dans le dos et clopine un peu plus vite vers moi. Soudain, sans que je m’y attende, il se mit à courir. Ça court les morts ? Merde ! Je malaxe mon fluide et forme un ka’noï, une boule de fluide de foudre. Je balance la petite sphère vers mon ennemi de l’instant, ça ne le ralenti même pas. Putain de merde ! Dans quoi me suis-je embarqué moi ? J’entends un râle sur ma droite. Je tourne la tête et, avec beaucoup de chance, je parviens à éviter la morsure d’une hytrez anciennement mzékils.

Fait chier !

Je lève mon épée et tranche le bras gauche de la créature qui ne cille même pas. Quand on est mort, on ne souffre plus. Enfin si : de la faim ! Après avoir coupé le deuxième bras de l’hytrez je lui envois mon épée dans le crâne, tourne l’arme dans sa boite crânienne afin de détruire le peu de cervelle restante et ôte ma lame de sa tête.

L’autre mort-vivant est à trois pas de moi. J’invoque mes aigles d’électricité, ka’umz. Je les envois sur le cadavre qui ne réagit même pas. Pourtant ça empeste la chair cramée. Il est à un mètre de moi, je fais tournoyer mon épée dans le vide. Avant qu’il n’ait le temps de faire quoi que ce soit, je transperce son cœur et lui tranche la tête dans un second temps. Ainsi je suis certaine qu’il est mort.

Alors que je nettoie ma lame, je perçois un mouvement. Bien trop souple pour être un mort. Mais l’arcaëllien a les bras ensanglantés. Un tueur ? Ou alors il a été mordu par les hytrez… Que faire ? Que faire ?

Hey ! Hurlais-je à l’intention de l’inconnu. T’es blessé ?

Mon visage est neutre mais intérieurement j’espère avoir à me battre contre lui. Pas que j’aime la violence, non, je suis la violence en fait… Je fais quelques pas vers l’étranger, arme en main mais non menaçante.
Niveau 2
Noraël
Je suis dispo pour : 0 RP
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Ka
Groupes: Lykosim
Race: Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Mar 2019 - 20:56
Je ne fait que marcher, laissant les Hytrez au sol dans mon dos, me déplaçant lentement épée en main et bouclier au bras. Les Hytrez, ils me dégoutent, c'est comme les prêtres d'Özan, à part la mort je ne leur réserve rien. Je regarde droit devant moi en marchant, le sang séchant lentement sur les bras, cessant de couler au sol. Je n'entend que le cliquetis des parties métalliques de ma tenue, cliquetis qui m'a accompagné depuis assez longtemps pour que je n'y fasse plus attention.

Je fait cependant attention à cette voix qui m’interpelle, une arcaëllienne me parle, je ne m'attendais pas vraiment à rencontrer autre chose que des Hytrez ici. Je tourne lentement ma tête vers elle, mon regard montre clairement que j'ai vu et fait des choses qui ne méritent pas d'être contées. Je reste silencieux alors qu'elle s'approche de moi pour me demander si je suis blessé. Sa question doit avoir un lien avec le sang que j'ai sur les bras, je lui répond sans vraiment montrer une réelle envie d'éterniser la rencontre.

-Non, je ne suis pas blessé...

C'est après cette réponse brève que je reprend lentement la route, ne cherchant pas à continuer la discussion. Je marche lentement, laissant le cliquetis retentir de nouveau, j'ai autre chose à faire que de laisser les autres me ralentir, j'ai des prêtres d'Özan à tuer...
Niveau 2
Argaël Vortiger
Je suis dispo pour : 2 RP max en même temps
Identité : Mon histoire
[url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url]
[url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 46

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Aucun
Groupes: Neutre
Race: Hybride Humain et Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Mar 2019 - 16:36
Il n’est pas blessé, tant pis alors… Je fais un sourire faussement rassurer mais il s’en va. Un asocial… Super ! C’est vraiment ma veine tiens… Je frissonne en entendant un grognement absolument pas arcaëllien. Les poils de ma nuque se hérissent, danger en approche ? Très certainement… Je soupir doucement, tiens fermement mon arme et suis discrètement l’inconnu couvert de sang.

Il doit se rendre compte que je suis sur ses talons car je ne le cache pas. Appelez ça l’instinct de survie si ça vous chante. En tout cas, à deux nous sommes plus forts. Je ne suis pas trouillarde, sachez-le, je suis quelqu’un d’assez... Impulsive et, parfois, morbide. Mais, comme beaucoup d’êtres vivants, la mort ou plutôt MA mort me fait peur. Je suis donc prête à utiliser ce grand gaillard comme bouclier en cas d’attaque d’hytrez.

Je ne cherche pas à faire la conversation à l’arcaëllien, il me semble trop dans sa petite bulle. Cependant, je fais de grandes enjambées pour ne pas le perdre. Nouveau grognement suivi par un frottement. Je soupire, malaxe mon fluide et tourne rapidement la tête vers le bruit. J’aperçois deux… Non quatre mort-vivants. La peau en lambeau, les yeux vitreux. Je frissonne non pas de peur mais de dégoût. Par chance, vu leur état de pourriture avancée, ils sont lents.

Je m’arrête, si on ne les extermine pas, ils resteront coincés entre vie et mort. Pas que cela ait son importance pour moi en réalité. Non… Je veux juste tuer. Je ne suis pas une psychopathe aimant le sang, les tripes et j’en passe. Je suis juste quelqu’un aimant servir les intérêts de Tarik, mon doux Alpha. Si j’occis ces hytrez, ils ne pourront nuire au dirigeant des lykosims, n’est-ce pas ?

J’encre mes pieds dans le sol vaseux et j’attends quelques secondes, réfléchissant à ce que j’allais faire. Fermant les yeux, je visualise deux flèche de ka, j’entre-ouvre les paupières et je lance mon ka’ing sur la morte qui fut anciennement une tahora. Elle ne glapit même pas, les morts ne ressentent pas la douleur… En tout cas le « troupeau » d’hytrez avance. J’en aperçois un de plus, un adolescent ayant appartenu aux elfes d’apparence. Je tourne la tête vers l’inconnu et, face à lui deux morts ambulants. Au moins il devra soit combattre avec moi soit m’abandonner lâchement à une mort certaine…
Niveau 2
Noraël
Je suis dispo pour : 0 RP
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Ka
Groupes: Lykosim
Race: Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Mar 2019 - 18:58
Elle me suis, elle perd son temps à me suivre. Je ne lui ai rien demandé, pourquoi elle m'emboite le pas? La question mérite d'être posée, mais je n'ai pas envie de lui parler, alors je me contente d'avancer, ne disant rien, les armes en main. Je ne sais pas pourquoi elle me colle, mais elle doit avoir ses raisons et je suis pas le mieux placé pour juger. Je continue mon chemin, ignorant les grognements des Hytrez aux alentours, tant qu'ils ne m'attaquent pas, je n'ai aucune raison de les tuer.

Tiens, quand on parle du loup... En voila deux qui s'approchent de moi, toujours les mêmes ces demi-morts... Je m'avance très lentement dans leur direction, sans détermination sur le visage, pour moi ce que je m'apprête à faire est on ne peux plus normal, j'ai fait ça pendant une grosse partie de ma vie après tout, et vu la situation ça va pas changer aujourd'hui. Je garde mon bouclier en face de moi, avançant en me cachant derrière.

Un des deux s'attaque à moi, c'est ce que j'attendais. J'utilise mon bouclier pour le faire passer au dessus de moi et le mettre au sol, profitant de sa position actuelle pour lui planter ma lame dans le crâne. L'autre s'approche dangereusement de moi, je lui met un grand coup de pavois pour le faire reculer, retirant mon épée de la tête du précédent afin de décapiter sa tête en décomposition, tête que j'écrase son mon pied avant de la transpercer avec mon épée. Ces demi-morts ne sont pas très résistants.

Je me retourne un instant pour voir si elle ne s'est pas enfuie. Apparemment elle est restée, et elle s'apprête à se faire attaquer par d'autres Hytrez. Je m'avance d'abord lentement, sans me mettre en posture de combat, puis je me met à courir dans leur direction. Je met mon bouclier devant moi, percutant avec violence le demi-mort le plus proche de l'arcaëllienne. il tombe au sol et j'en profite pour lui planter mon épée dans le crâne. Après cela, je me redresse et fait face aux autres.

-Je me charge d'eux...

Sa sécurité? Non, je m'en moque, je veut juste les massacrer, qu'elle meure dans le processus n'est qu'un incident possible qui n'a pas vraiment d'importance à mes yeux.
Niveau 2
Argaël Vortiger
Je suis dispo pour : 2 RP max en même temps
Identité : Mon histoire
[url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url]
[url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 46

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Aucun
Groupes: Neutre
Race: Hybride Humain et Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Avr 2019 - 17:52
Il ne semble pas avoir remarqué que j’use de la magie de foudre… En tout cas il déclara se charger d’eux. Seul ? Et puis quoi encore ! Je sais me battre nom de nom ! Tu vas voir, toi l’arcaëllien qui me croit fragile ! Je superpose mes mains en laissant un intervalle de six centimètres entre mes paumes. Je malaxe mon fluide, visualise une boule bien ronde et opaque. Dans un geste fluide je balance ka’noï sur l’adolescent elfe devenu hytrez. Le fluide fait mouche et l’ancien arcaëllien s’arrête un bref instant. Il ne semble pas avoir réellement remarqué ce qu’il se passait… Qu’importe.

D’un pas déterminé, je me jette sur l’hytrez qui avait dû être un rouquin. Du moins je crois vu le peu de cheveux restant sur son crâne dont la boîte crânienne était visible. Je dégaine mon arme, la fais tournoyer dans les airs et, d’un geste souple, je décapite le mort ambulant. Son corps pantelant reste statique en position verticale quelques secondes puis s’écroule comme une poupée de chiffon. Je souris, satisfaite. Aux autres maintenant.

Je ne prête aucune attention à l’inconnu. Qu’il s’en sorte ou pas m’importe peu, voir pas… Bref ! Je joue du fluide et de l’épée telle que l’école martiale me l’a enseigné. Des fois je regrette de ne pouvoir prendre l’apparence d’un dragon ou d’une bête puissante… Je suis née tel que je suis, un point c’est tout. Je devais m’en satisfaire et ne pas me poser de questions outre mesure.

Je suis face à un lupan au museau décharné, on voit son os maxillaire et il n’a plus de truffe. Ecœurant… Ça me donne presque l’envie de vomir. De plus, l’odeur pestilentielle qu’il dégage n’est pas des plus agréables. Senteur macchabée ! Beurk ! Malgré son côté, disons le, mort, il reste plutôt fort. Je parvins de justesse à éviter ses griffes puis ses crocs. Tout cela grâce à un salto arrière avec une réception convenable. Le lupan, qui avait des restants de poils noirs, semblait me fixer de son regard d’outre-tombe. Je sens un frisson monter le long de mon échine.

Je me souviens de ce jeune lupan avec qui je jouais enfant. Il avait perdu ses parents biologiques suite à une attaque d’hytrez. Peut-être était-ce quelqu’un de son clan ? Bwarf… Je m’en fiche complétement en vérité. Un sourire amusé se dessine sur mes lèvres, le lupan est à trois pas de moi, gueule grande ouverte. J’encre mes pieds dans le sol spongieux et me propulse sur la créature ni morte ni vivante.

Ma lame perce son cœur dans un bruit dégoûtant. Je regarde autour de moi, il reste deux mort-vivants. Un früll de taille moyenne et un virenpien de forte stature. Je ne devais pas perdre du regard ces deux-là. J’élevais ma main gauche vers le ciel et invoquais mon aigle de ka. L’oiseau de foudre explosa sur le virenpien, mettant le feu à sa peau écailleuse. Bien évidemment, il ne ressenti rien et cela se vit car il continua à avancer. Je pestais. Mais au fond…

Est-ce que tu t’amuses, l’ami ?
Niveau 2
Noraël
Je suis dispo pour : 0 RP
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Ka
Groupes: Lykosim
Race: Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Avr 2019 - 10:52
Elle ne m’a pas écoutée et à utilisée… De la foudre ? C’est vrai qu’on m’a rapidement parlé des fluides, mais c’est bien la première fois que j’en vois un en action. Est-ce que je suis surpris ? Ai-je des étoiles dans les yeux ? Aucunement, j’ai autre chose à faire que de m’attarder sur ça. Je la regarde attaquer les Hytrez restant, en tuant deux sur le coup. Il y en a encore deux se tenant debout devant nous. Elle à l’air de savoir se débrouiller face à eux.

Je m’apprête à me lancer sur l’ancien Virenpien quand j’entends d’autres bruits dans mon dos. Je me retourne pour voir trois Hytrez fonçant dans ma direction à toute allure. Je me tourne dans leur direction pour les observer avant qu’ils ne m’atteignent. Ces Hytrez étaient les corps décomposés d’un Humain, d’une Xen et d’un Lorcq, très diversifié tout cela. Je me met en position, prêt à les accueillir. Le combat continue. J’entends l’humaine qui m’accompagne me poser une question, j’y répondrait après.

La Xen arrive en premier, je lui inflige le même sors que son camarade plus tôt. Elle passe au dessus de moi grâce à mon pavois et je profite qu’elle soit à terre pour lui planter ma lame dans le crâne. Je retire rapidement ma lame pour faire face aux deux derniers. Le lorcq arrive sur mon flanc gauche, je le repousse violemment d’une charge au bouclier pendant que l’Humain arrive en face. Je donne un grand coup vers le bas, sectionnant leurs jambes décrépies pour les faire tomber à terre.

A partir de là, rien de plus facile pour moi de les achever, ce que je fais sans tarder, me tournant ensuite vers l’arcaëllienne inconnue pour répondre à sa question.

-Non je ne m’amuse pas, Je ne fait qu’apporter à ces choses la mort qu’elles méritent...
Niveau 2
Argaël Vortiger
Je suis dispo pour : 2 RP max en même temps
Identité : Mon histoire
[url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url]
[url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 46

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Aucun
Groupes: Neutre
Race: Hybride Humain et Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Avr 2019 - 14:28
Il ne s’amusait pas… Pour moi tout cela n’était qu’un gigantesque jeu où tout un chacun avait un rôle plus ou moins important dans l’Histoire d’Arcaëlle. Alors… Oui, je m’amusais lorsque je faisais mon devoir car où serait le plaisir si je le faisais à contrecœur ? J’avais un petit sourire en coin en observa le mont de corps putréfiés. Nous avions bien bossé. Je m’accroupis près d’un des morts, l’adolescent, en fronçant les sourcils. Je venais de remarquer quelque chose d’anormal. Je tendis la main avec prudence vers le cou du mort et posais les doigts sur un collier en acier de couleur orange.

Ce n'est pas de simples hytrez, l’ami.

D’un coup sec j’arrachais le collier de contrôle. Je me relevais et tendis l’objet sous le nez du grand arcaëllien. J’ignorais s’il connaissait ce genre d’objets magiques. Je soupirais et pris à deux mains le collier orange où le fluide circulait encore. Je pouvais le sentir par de légers picotements dans les mains. Je secouais la tête et commençais à scruter les environ d’un œil hagard.

Ces corps pantelants étaient contrôlés par quelqu’un qui se cache non loin. Ces colliers ont une portée de un kilomètre tout au plus.

Je pestais et balançais l’objet magique au sol. Pourquoi n’avais-je pas vu avant ces collier pourtant assez… Visible ! Maintenant il fallait trouver la personne qui avait contrôlé ces hytrez sans aucun problème. Je fermais les yeux, me concentrais sur les alentours. Je devais tendre l’oreille et me fondre avec le marais putride.

Il ne doit pas être loin cet enculé !

Grognais-je entre mes dents serrées. Je perçus un léger rire sur ma gauche. Puis une voix s’éleva à quelques mètres de nous :

Comme vous seriez beaux dans ma collection ! Hihi ! Ho, oui… Une jolie fille et un arcaëllien bien costaud. Hihi ! Venez à moi, petits enfants d’Arcaëlle.

Au son de sa voix je déterminais qu’il était plutôt fou. Je tournais le visage vers mon compagnon, attendant qu’il réagisse ne serait-ce qu’un peu…


Niveau 2
Noraël
Je suis dispo pour : 0 RP
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Ka
Groupes: Lykosim
Race: Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Avr 2019 - 21:21
Le combat s'est bien terminé, aucun d'entre nous n'a été blessé par les Hytrez qui nous ont fait face. Je ne suis ni soulagé ni attristé par cette nouvelle, je garde un air neutre, observant les cadavres au sol. Je soupire sur le coup, comme supposé j'ai rencontré des Hytrez, cette cette personne, cette femme, qui me perturbe un peu. Ce n'est pas courant de rencontrer des gens dans un milieu aussi inhospitalier. Est-elle venue juste pour massacrer ces Demi-morts? Je me le demande...

Elle m'interpelle en me montrant une espèce de collier trouvé sur un des cadavres. A mes yeux ce n'est rien de plus qu'un collier, rien d'anormal. Je compris pourquoi elle m'a montrée ça après qu'elle ai expliquée que ces êtres ont été manipulés par un inconnu. Pour moi il y a deux solutions, soit l'inconnu en question n'agis que par pure envie de créer des Hytrez, Soit il agit avec une intention bien plus obscure derrière. Quelque chose me dit qu'on ne va pas tarder à savoir.

Bien entendu, mon intention est bonne. Un rire nous parviens, et pas celui de quelqu'un d'heureux, plutôt celui de quelqu'un qui à perdu la raison. Je regarde la personne qui s'approche de nous, ses paroles me confortent dans l'idée que c'est lui qui est derrière tout ça. Je fronce les sourcils en l'entendant parler. Faire partie de sa collection? Et puis quoi encore? Je m'approche de l'homme en question, sans prendre de posture de combat. Je garde un air neutre en me postant en face de lui.

L'homme me sourit, il fonce dans ma direction à très grande vitesse. Il à un de ces colliers en main, a t'il l'intention de me le mettre ? Je ne vais pas le laisser faire. Il s'approche rapidement, il se prépare à me mettre le collier au cou, mais avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit je lui met un grand coup de bouclier dans le ventre, assez puissant pour le faire tomber sur le dos, je me prépare à lui asséner un grand coup d'épée afin de mettre fin à son existence...
Niveau 2
Argaël Vortiger
Je suis dispo pour : 2 RP max en même temps
Identité : Mon histoire
[url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url]
[url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 46

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Aucun
Groupes: Neutre
Race: Hybride Humain et Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Dim 21 Avr 2019 - 19:21
Et il réagit avec vivacité et violence. Je restais en arrière, attendant de voir comment ça se passait. Visiblement, mon « ami » allait avoir le dessus étant donné sa carrure et son agilité. Rengainant mon épée, je m’approchais des deux arcaëlliens au moment où le fou tombe en arrière en suffoquant. Il atterrit dans un bruit mat sur le sol spongieux du marais à l’odeur putride. Un mélange d’œufs pourris et de cadavre en putréfaction.

Je m’accroupis à la gauche du type à bout de souffle. J’attrape les colliers attachés par une ficelle à sa ceinture ainsi que celui qu’il a lâché en tombant. J’observe un long moment la ferraille orangée. Il y a un sort en vieil arcaëllien permettant de contrôler n’importe qui… ou quoi. Je soupire et, le genou posé sur la gorge de l’individu, je plonge mon regard dans ses iris rouges. Il dévoile une bouche édentée et moqueuse dans un éclat de rire digne de Kaliqua.

T’es qui saloperie ?
Hin-hin ! Est-ce ainsi que l’on parle à ses aînés ?
C’est AINSI que je parle aux fils de pute dans ton genre ! T’es qui ?
Je suis le maître.
Le… Maître ?
Celui qui dirige les armées des non-vivants… La main du Divin Özan. J’aime me voir ainsi, sale garce impie !

Je lui assène un brutal coup de poing dans les côtes. Il suffoque à nouveau. Se croit-il plus intelligent que moi ce fourbe ? Mon regard se fait menaçant, dur et sans pitié. J’approche mes mains de son cou et je serre. Encore. Plus fort. Il agite ses jambes. Il émet des râles de souffrance. Je ne lâche pas. Je sens qu’il essaie de déglutir alors je presse un peu plus mes mains sur son cou gracile. Il suffoque, il se débat. En vain. Je vois la vie le quitter dans son regard. Un tressaillement agite une dernière fois sa carcasse. Il ne bouge plus.

J’espère que Gar’Haz ne t’accueillera pas en son Royaume, connard !

Mes mains se défont de sa gorge et je me lève. Je tourne la tête vers l’arcaëllien présent. On peut lire une certaine satisfaction en mon regard. Qu’importe, je hais les adorateurs du Dieu maudit et chaotique. Je crache sur le macchabée et tends l’oreille. Ces gens-là ne sont jamais réellement seuls.

Reste en alerte, camarade. Les Hayert’Vaäl dans son genre sont rarement en solo.
Niveau 2
Noraël
Je suis dispo pour : 0 RP
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Ka
Groupes: Lykosim
Race: Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Kaïl :: Sud :: Marécage du Dragon-