Conquête [TERMINÉ]

 :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Ytabguer'Rall Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 7 Mai 2016 - 13:16

Chère Journal,

Nous sommes le premier soir de mon arrivé à la tête de la ville d'Ytabguer'Rall. La prise de pouvoir a été rapide et simple. Nous avons campé trois jours au pied de la ville avec une centaine d'hommes et des chariots pleins à craquer de vivre qui manquait aux habitants. Au matin du quatrième jour, un groupe de paysans et garde amaigris, miséreux, mais trois fois plus nombreux arrive.

Je me souviens encore, ils chargeaient poussé par la faim jusqu'à ce que mes forces forment la phalange dans un martèlement d'acier et de cris féroce, les utilisateurs de fluide firent exploser la terre devant les assaillants, qui déjà ralentit par les démonstrations de force et de discipline de mes hommes, se stoppent net. J'ai alors pris place devant mes hommes au milieu de la fumé des explosion jusqu'à ce quelle se dissipent pour me révéler, lance à la main au milieu d'une terre éventré. Le chef de la garde a avancé jusqu'à moi et nous avons parlé.

Il craignait d'être pendu par le roi si il désertait et son honneur lui commandait de défendre la ville et ses habitants. Je lui ai expliqué que le roi avait abandonné l'ouest aux adorateurs pour fortifier le front à l'est après les montagnes, que j'étais le seul encore capable de stopper de ce côté-ci les forces d'Ozan, j'avais besoin d'eux pour cela. J'ai avancé que si j'avais voulu une cité, j'aurais pris une ville plus riche et que j'aurais pu les écraser sans sommation dès mon arrivé, mais que je voulais l'allégeance des habitants non par la force, mais par le coeur et que c'est pour cela que je venais pour leur offrir nourriture et protection.

Le soir même nous déposions le baron qui se gavait dans son fort, abandonné par ses gardes, nous l'avons exilé avec ses serviteurs sans plus de ménagement, je ne voulais pas l'offrir en pâture à une population qui par colère l'aurait étripé en public. J'étais aussitôt sacré par le prêtre local Seigneur d'Ytabguer'Rall devant les habitants qui se voyait offrir des vivres par l'armée du Renard Écarlate.

Nous sommes le 21e jour depuis ma prise de pouvoir, j'ai fait ordonner aux habitants de restaurer les arènes de combats, les travaux avance, les camps de bûcherons ont reprit leurs activités et j'ai envoyé les fermiers dans les champs sans tarder pour exploiter la terre fertile. J'ai dû faire envoyer une partie de la population local au Domaine du marais pour grossir les rangs des mines de fer et des camps de bucherons là bas et j'ai fait venir une prtie de la population du marais ici, je m'assurais ainsi que la population se mélangeait et j'évitais le communautarisme qui aurait pu provoquer des incidents... J'avais offert des maisons et des fermes pour chaque famille qui participait à cet échange de populations ce qui provoqua un certain volontariat.

Le 40e jour cher journal, l'arène est restaurée et j'ai lancé un appel pour former de nouveaux soldats pour l'armée du Renard Écarlate qui défend maintenant un territoire assez étendu. Je suis inquiet de la situation économique, mais j'espère que certains marchands arriveront pour que nous puissions faire échanger avec eux de marchandise et remonter un peu le niveau d'or de mes coffres.

54es jours, des marchands sont arrivés, un grand convoi, ils sont surpris de voir la ville en pleine croissance et ont accepté de commercer, nous avons fait commerce de miel des apicultures du nord du mur, d'outils en fer et de quelques armes de bonnes factures, surtout des lances et des écus. Je n'ai fait que d'ordonner de vendre et d'acheter peu, et cela, à plutôt bien fonctionner. J'ai aidé financièrement le tenancier du Dragon d'étain en lui offrant un investissement pour agrandir son auberge/taverne et mettre en place sa distillerie d'hydromel et de bière ce qui lui à permis d'engager une partie de Jeune gens sans emplois jusque-là.

63es jours, j'ai enfin atteint un équilibre économique et militaire, un marchand, c'est installer de manière permanente, les arènes sont maintenant le quartier général et le lieu d'entraînement des Renards Écarlate et dispose de leurs propres forgerons et guérisseurs. Le prêtre à vu, son temple à nouveau visité par les habitants et des offrandes aux dieux ont été faites dans la joie... Néanmoins cher journal, j'entends parler d'une cité non loin qui serait en proie à un mal insidieux et terriblement mortel... J'ai ordonné de stopper toute personnes venant de cette cité dans l'immédiat et j'ai fait venir plusieurs guérisseurs de la cité de Ghyuerf pour ordonner qu'on prépare la logistique nécessaire à la lutte contre ce mal. Le Domaine ne tombera pas..
(c) Never-Utopia
Niveau 6
Grégoire Boisdefer
Je suis dispo pour : Je suis au complet ^^
Identité : Fiche
Fluide
Expérience : 389

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Khan
Groupes: Domaine
Race: Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6


Je suis le Premier Citoyen, du Domaine!:
 




Artefacts acquis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Ytabguer'Rall-