La dague du chasseur (obtention d'un artefact) [TERMINÉ]

 :: Le monde :: Tak’Nayu :: Forêt de l’Eveil de Cherby Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 13 Mai 2016 - 10:14
Je me promenais seule dans la forêt de Cherby, errant comme une âme en peine. J’avais laissais Morianne dormir, la nuit était noire pas une étoile ni la lune n’éclairaient la forêt. J’arrivais devant le temple d’Özan et eus un frisson. J’avais à la fois envie d’entrer et le besoin de fuir. Mais quelque chose m’attirait en ce temple. Quoi ? Je ne sais pas. Une vague douleur se fit sentir dans tout mon corps comme pour me dire de faire attention. Il pouvait rester des Hayert’Vaäl. Je dégainais mon épée et entrée dans le temple. C’est là que je vis un portrait d’Othab. Etrange pour un temple à la gloire d’Özan. Je passais ma main sur le visage du Dieu. On aurait dit que ses yeux étaient escamotables. De mes pouces, j’appuyais dessus et une porte s’ouvrit. Je me saisis d’une torche allumée et entrepris de descendre les escaliers en colimaçon qui semblait interminable. Je fis attention de ne pas glisser sur la verdure qui couvrait les marches. La torche fendait l’obscurité ambiante et je sentais mon cœur battre à tout rompre. J’arrivais, au bout de quinze minutes de descente dangereuse, devant un autel. Un arcaëllien me tournait le dos, il ne sembla pas remarquer ma présence. Vouté, les cheveux blancs et longs, il priait Othab. Je me raclais la gorge pour signaler ma présence et il se retourna vers moi me fixant de ses yeux blanc et aveugle.

Qu’est-ce ? Demanda-t-il d’une voix chevrotante.
Mon nom est Sëya Nazen, fille de Thaä et d’un mzékils. Chasseuse d’Hayert’Vaäl. Vous n’êtes pas un adorateur d’Özan ?
Ce Dieu putride ne méritte même pas d’être nommé. Qu’était-ce que ce raffut l’autre jour ?  Demanda-t-il d’une voix douce.
Ils ont essayé de me sacrifier…

Je remarquais ses oreille en pointe et compris qu’il était un elfe très âgé. Il m’invita à le suivre dans une pièce adjacente et m’offrit le thé. Je m’assis sur un petit tabouret en pierre devant une table en bois brut. Le thé était aux myrtilles, son goût était sublime. Le vieil elfe me posa des question sur la vie en surface. Si le Dieu-Empereur avait chuté et si l’Enac était Impératrice.

Morloc est mort il y a plus de deux-cent ans et l’Enac l’a vaincue, oui. Mais elle est morte aussi, de vieillesse. Le monde est partagé entre les Démocrates et leur Damert’Ban, la Principauté, dont je suis issue et le Royaume Tahora’Han.
Hm… Il eut une mine boudeuse. Arcaëlle n’est pas fait pour être diviser… Ce n’est pas bon de séparer les branches d’un arbre majestueux. Qu’en penses-tu, Sëya.
Je pense que vous avez raison, mais qui serait apte à gouverner notre monde ?
L’Enac bien sûr ! Quelle question stupide… Au fait je suis Tahiron Lancader.

J’avais envie de lui demander son âge mais m’en abstins avec force. Je regardais Tahiron boire son thé en faisant silence. Mais je le rompis rapidement.

Comment vous êtes-vous retrouvé enfermé ici ?
Je garde un objet précieux et attends que l’Elu( e ) vienne s’en emparer. Depuis trois-cent ans, je t’attends sûrement.
Moi ? Mais… Je ne vois pas pourquoi …
Tu es venue à moi. C’est un signe. Il n’y a jamais de hasard, juste le destin.

Je baissais la tête, le destin… Le mien était-il tout tracé ? Il se leva et alla vers une petite cavité. Il en sortit une dague fortement ouvragée et belle. Il la déposa devant moi et m’invita à m’en saisir. Je fus parcourut par un frisson.
Qu’est-ce donc ?
La dague du chasseur. Othab est le dieu et le père de la chasse. Protecteur des chasseurs, du gibier et des prédateurs, il veille sur tous sans distinction. Cependant un jour il se rendit compte que son comportement contradictoire pouvait rendre certain mortel perplexe : pourquoi protéger les chasseurs ainsi que leurs proies ? Les arcaëlliens n’arrivaient pas à comprendre que toutes ces existences faisaient partie d’un cycle ou le plus fort se nourrit des plus faibles avant de retourner à la terre. Dans le but de faire passer un message plus fort il choisit le meilleur des chasseurs et lui emprunta son couteau pendant sept jours. Lorsqu’il lui rendit il expliqua à son protège que désormais il pourrait comprendre le cycle car il serait plus proche que jamais des animaux qu’il chasse. Depuis cette époque la dague a été perdue mais il est dit qu’un chasseur ne tarde jamais à la retrouver afin de compléter le cycle.

La dague du chasseur est un couteau de chasse qui permet à son propriétaire de comprendre tous les animaux qui peuplent les terres d’Arcaëlle et de s’adresser à eux. Cela n’améliore en rien leur comportement, s’ils veulent vous tuer ils le feront sûrement... Cependant il a été remarqué que les porteurs du couteau d’Othab développent des penchants et des habitudes bestiales après avoir longuement porté l’artefact.

La désires-tu ?

Cela pourrait-être utile ma foi… Mais combien vous dois-je ?
Rien. Certaine chose valent plus qu’une poignée de pièces. Ton cœur est pur jeune demoiselle. Tu es fille de Thaä et tu accompliras de grande chose. Je suis fatigué maintenant, vas-t-en.  

Il me fit un sourire ému et alla s’allonger dans un vieux lit qui grinça à son contact. Je lui mis la couverture sur les épaule et le laissais dormir pour la dernière fois de sa vie.

Gar’Haz et Jurk te garde des enfers, vieil elfe.

Je remontais les escaliers avec ma trouvaille, mon cadeau. Avançant dans la nuit je croisais un renard qui couinait. Je m’approchais de lui et l’observais, il avait une épine dans la patte droite à l’avant. Je lui dis de rester calme que j’allais l’aider et il me répondit :

Au secours ! Une arcaëllienne et je ne peux fuir ! Je vais mourir ! A l’aide !
Calme-toi, je vais juste ôter cette grosse épine de ta patte petit père.

Il se tue et me laissa faire. Une fois la douleur passée, il me lécha la main et s’en alla. J’avais parlé avec un animal… C’était étrange. Pourrais-je faire de même avec mes invocations ? Sûrement. Cela serait pratique.

J’étais arrivée à la tente et m’allongée près de Morianne qui grogna.
Niveau 9
Sëya Nazen
Je suis dispo pour : 1/1
Expérience : 223

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez - Ka - Aän
Groupes: Principauté
Race: Demi-Déesse fille de Thaä et d'un mzékils.
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 9
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Tak’Nayu :: Forêt de l’Eveil de Cherby-