Que la traaque commence!

 :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Phanrgt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 10 Sep - 1:23
Que la traque commence!

Je vais seul sur le dos de ma fidèle Douce-Brise, mon sempiternel chapeau à large bord vissé sur mon crâne. Je suis partis en trombe il y a à peine trois jours, avec Ombrefeu et Douce-Brise… Il y a trois jours, nous avons reçu un message d'Ytabguer'Rall, mon fils Aleksandar est partis sans crier gare en laissant une lettre. Il explique qu'il est parti vers Phangrt pour y retrouver une amie qui est en danger, je comprends bien en travers des lignes tremblantes de son message que c'est plus qu'une amie qui vit là-bas. La ville serait aux prises avec une créature sanguinaire et insaisissable, qui ne cesse de faire s'amonceler les cadavres chaque nuit. J'ai eu le temps d'y penser,cela pourrait être les adorateurs mais ils auraient été encore plus brutaux, faire dan sla demi mesure en ne laissant qu'un monstre n'est pas leurs genre.
Reprendre la route est un bonheur, mais je ne suis pas imbu de ma personne, et seul, je ne pourrais pas trouver ce monstre et mon fils. C'est pourquoi j'avais fait envoyer un message à l plus grande traqueuse connus de nous… Une femme connus sous le nom de Leylane. J'avais convenu de l'attendre à Phangrt, au pied de la grande statue de bronze de la place centrale.
Je me souviens des mots de mon conseiller en renseignement… Un peu trop zélé, mais j'avais compris l'idée.
« Mon contact dans les zones indépendantes m'a dit que ce n'est pas une élève, mais la professeur. C'est le genre de femme à boire une pleine lampée d'huile pour cracher sur ton feu de camp, cette femme là, ont la lâche en plein désert avec un slip pour tout vêtement et le lendemain ont la voit sourire à notre porte les poches remplis de pièces d'or. »

J'avais été à deux doigts de rire à cet exposé, vraiment bizarre haha. Je suis assis sous la grande statue de bronze représentant un des chevaliers fondateurs de la cité en repensant aux mots du conseiller, le soleil est assez lumineux et chaud pour que Ombrefeu s'étale à mes pieds. J'avais accroché Douce-Brise à un box de mon auberge. Les rues étaient bien vides pour une si grande ville, les gens semblaient tous si terrifiés… Les gardes étaient tous en groupe important et aux aguets.
Je me demande dans quoi mon fils s'est fourré alors que je prends une lampée d'eau dans ma gourde à ma ceinture. J'avais ma lance à l'auberge, pas la peine d'attirer l'attention, mais j'avais toujours ma longue dague accrochée à ma cuisse. Je vois un vieil homme approché et s'asseoir, c'est un vieux humain, grisonnant et barbu, avec un plastron usé de cuir et des chausses grises.

« Tu viens pour chasser la bête toi garçon. »
« Non, enfin en vérité, je viens chercher mon fils avant qu'il n'essaie de tuer cette bête, il n'est pas encore assez fort, je pense. » Je réponds avec un soupir au vieux homme.

« Bah, les jeunes, toujours portées par la soif de gloire ou l'amour d'une femme… Même les gardes ne se déplacent plus qu'à dix minimums lors des patrouilles nocturnes. »
"Et ce monstre… Il ressemble à quoi ? » Je demande.

« On ne sait pas trop une fois ont à trouvé de la fourrure, mais l'autre fois, c'était des écailles… Les victimes sont écharpées et dévorées… Une sauvagerie sanglante. Les attaques toujours de nuit, les gens sont jamais liés. »

« Vous avez l'air de vous y connaître. » Je dis simplement.

« J'étais l'enquêteur du comte dans le domaine, mais je n'ai pas pu sauver sa femme du monstre. Depuis je suis un genre de paria ici. .. Bref, je vous laisse jeune homme, essayez de partir au plus vite, cette ville est perdue. »

Je regarde le vieux partir… Très étrange. Fourrure, écailles… Deux monstres, ou un seul hybridé ? Bizarre. .
(c) Never-Utopia
Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : Je suis au complet ^^
Identité : Fiche
Fluide
Expérience : 475

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Khan
Groupes: Domaine
Race: Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6


Je suis le Premier Citoyen, du Domaine!:
 




Artefacts acquis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Sep - 23:15
Avec le chaos qui s'était produit au Colisée, Leylane n'avait pas eu la force de se présenter à ses enfants. Mais le principal était qu'elle avait pu les voir, et qu'elle savait qu'ils allaient bien. Kyren était devenu un combattant émérite pour son âge, et Maiev une magnifique jeune femme. La demi-déesse retenterait sa chance une autre fois, Cescan était facile d'accès. Pour l'heure, elle avait entendu parler d'une affaire pouvant nécessiter ses talents sur le continent de Kaïl. Non pas quelque chose en lien avec les hytrez, mais son expérience était demandée. Elle qui était assez discrète en temps normal, elle en était la première étonnée. Mais une créature faisait des ravages dans les environs de Phangrt. C'était tout ce qu'elle avait besoin de savoir, ça et le nom de la personne qui avait parlé d'elle. Elle aurait aimé rester pour voir ses enfants, mais malgré toute sa volonté, elle n'avait pas le courage de les affronter. Elle pria les dieux de veiller sur eux le temps qu'elle puisse revenir et leur révéler qui elle était.
Si elle n'avait eu que peu d'informations sur ce qui l'attendait, elle apprit que c'était tout simplement parce qu'il n'y avait pas grand chose à dire. Les attaques avaient lieu la nuit, ne laissaient pas de survivants, et n'avaient aucun lien. C'était donc bien une créature. Les tueurs suivaient tous un certain schéma, à moins qu'il ne s'agisse là d'un nouveau genre de criminel. Les adorateurs d'Özan ? Peu probable, la plupart de ceux-là étaient tels des bêtes sanguinaires, certes, mais on pouvait discerner une certaine logique dans leurs actes. Tout cela était bien troublant.
La demi-déesse trouverait bien des réponses une fois sur place, à commencer par qui était ce fameux Grégoire Boisdefer. Durant la traversée, qui dura un long moment, elle eut tout loisir de se préparer. Elle ressortit pour l'occasion une tenue qu'elle n'avait pas mise depuis un moment. Une tenue adaptée pour traquer les créatures. Cela la changerait de sa tenue de chasseresse, un peu trop elfique pour la plupart des villes à dominance humaine. Elle se dit néanmoins que peu importe sa tenue, son physique unique ferait toujours réagir les autres. Fille de Gar'Haz, elle avait hérité en grande partie de son apparence, teint grisâtre, chevelure blanche, et yeux rouges. Elle restait toutefois fière de ce qui la définissait, bien qu'elle n'ait jamais révélé de qui elle tenait ces particularités. Elle n'avait même jamais rencontré de personnes comme elle, supposait-elle. Mais elle était certaine que d'autres enfants des dieux parcouraient le monde d'Arcaëlle.
Elle descendit du bateau sur cette pensée et prit une calèche pour rejoindre Phangrt. Le trajet lui parut presque plaisant, comparé au long voyage en bateau qu'elle venait de subir. Une longue journée plus tard, et elle arrivait en début de soirée aux portes de la ville. En effectuant un petit tour dans les rues, elle se rendit compte de l'état d'urgence qui régnait. Même les bas-fonds semblaient sans vie. Et que dire de l'absence du marché ? Dans un souci de n'effrayer personne, elle sorti sa pèlerine et s'en revêtit. Son arc en os soulèverait assez de questions comme ça, elle n'avait pas besoin que son apparence viennent aggraver les choses. Ce qui faisait l'essence même de la ville, les odeurs variant quotidiennement, manquait cruellement. Par le passé, Leylane avait vu Phangrt dans de meilleures dispositions. Capuche sur le crâne, la fille du dieu des morts se dirigea vers la taverne nommée dans la missive. Restait maintenant à trouver le fameux Grégoire Boisdefer. Mince affaire quand le seul renseignement qu'elle avait recueilli çà et là était le fait qu'il portait un chapeau et une longue veste. Voilà un indice qui allait vraiment l'aider.
Elle poussa doucement la porte, dirigeant les regards de quelques personnes vers elle. Sûrement une voyageuse voulant profiter de la protection des murs, de la nourriture et de la boisson. Les pauvres hères retournèrent bien vite à leurs occupations, elle n'avait rien d'une fille dont ils pourraient profiter contre quelques pièces. La demi-déesse se dirigea vers le comptoir où la fixaient un virenpien et une tahoras qui la saluèrent et attendirent sa commande.

- Bonsoir. avez-vous une table et une chambre libre ?
- Vous avez de la chance, madame, y a pas foule ce soir, fit la voix rocailleuse du virenpien.
- Désirez-vous un repas ? fit la tahoras.
- Oui, s'il-vous-plait. Du lapin avec des pommes de terre rôties, si possible. Et un pichet du Domaine de Meyus. Le rosé, pas le rouge. Mettez un pichet d'eau, également. Ah, et une table au calme, de préférence.
- Comme vous le voyez, y a pas foule. Installez vous dans le coin là-bas, si vous voulez.

Elle le remercia et paya ce qu'elle avait demandé. Pour la chambre, elle s'en occuperait le lendemain. Dos au mur, mais avec une possibilité de fuite en cas de pépin, elle s'installa et observa les clients. Ils avaient tous un chapeau. Pour la veste, c'était aléatoire. Mais elle excluait les vieux, et les non-humains. Le choix restait tout de même délicat. Elle ne savait même pas s'il était arrivé. Lorsque la tahoras arriva avec le vin de Meyus, Leylane lui demanda.

- J'ai rendez-vous avec un certain Grégoire Boisdefer. Je sais que vous n'êtes pas le bureau des renseignements, mais s'il est là, où s'il arrive, prévenez-le. Qu'il me retrouve ici, ou dans ma chambre, selon l'heure.

La jeune tahoras acquiesça, tentant de voir par-delà la capuche de son interlocutrice. Mais elle ne put même pas remarquer les yeux rouges qui luisaient faiblement, elle dut se contenter de son sourire de remerciement. En attendant son repas, la demi-déesse se servit un verre de vin.[/color][/color]
Niveau 2
avatar
Je suis dispo pour : 1 RP en cours, 1 Libre
Identité : Mon journal
Expérience : 93

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ, Dën, Nécromancie
Groupes: Neutre
Race: Demi-Déesse (Gar'Haz)
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Sep - 20:56

J'avais finis par attendre la fameuse traqueuse au comptoir de ma taverne, une chope d'hydromel en main j'écoutais accoudé sur le bois du comptoir les quelques clients discuter.

J'ai finis par être récompensé de ma patience lorsqu'une femme encapuchonné est entré en posant des questions sur moi. Je me suis alors approché de la table prise par la femme et me suis assis en silence devant elle, je les fixé en relevant légèrement mon chapeau avant de le racler la gorge et de dire:

"Vous êtes la fameuse chasseuse de monstre?... C'est moi Grégoire Boisdefer... D'après mon conseiller vous cracher de l'huile et pouvez survivre presque nu en plein désert glacé. J'aurais besoin de vous pour... m'occuper du monstre qui sévis ici... Je veux le tuer avant qu'il ne tue mon fils stupide partis le chercher." 

J’essayais de voir le visage de la femme mais elle était bien dissimulé, j'avais néanmoins vu son arc en os assez atypique, cela me rendis très curieux de voir la femme en action.

.
(c) Never-Utopia
Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : Je suis au complet ^^
Identité : Fiche
Fluide
Expérience : 475

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Khan
Groupes: Domaine
Race: Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6


Je suis le Premier Citoyen, du Domaine!:
 




Artefacts acquis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Phanrgt-