Le forum reprend petit à petit de l'activité.
Allez-vous nous rejoindre ?
Bonne rentrée camarades ♥️

Une piste vers le passé. [TERMINÉ]

 :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Juier Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 7 Mai 2018 - 13:55
J'avais finalement fait voile à bord d'un navire marchand en partance pour la cité de Juier, cela faisait un grand détour avant de me rendre à Mar'Baal, mais la plupart des navires qui faisaient voile vers ce lointain continent partaient en convois depuis Juier ou Hydron. Je ne m'étais que peu renseigner sur ce que tout le monde appelait "le Domaine" ou sur son dirigeant. La politique, j'en restais le plus loin possible.
Après un voyage des plus calme et avoir aperçu la raison de la tranquillité des eaux de cette nation, des frégates flambant neuves armé de la proue à la poupe, je pus enfin poser un pied à terre. Le port de la cité était réduit et un contingent de gardes semblait contrôler tous les passagers qui débarquaient. Alors que j'arrivais près du dit contingent aux armures assez atypique par rapports aux tenues de combat des autres royaumes, je pus constater que l'on désarmait tous les nouveaux arrivants qui ne pouvait prétendre de la citoyenneté dominian. 
Après avoir bien compris que aucune exception n'était possible auprès du garde qui se chargeait de moi, je remis mon fusil et ma hache à l'individu ne pouvant garder que ma dague. Voilà qui limitait mes options lors des combats de manière drastique.
Je me mis alors à errer dans les rues, toutes si encombré de la ville. La construction d'une espèce d'agrandissement du port demandait un approvisionnement en ressource considérable visiblement. Je finis par trouver une auberge près du port, enfin de la partie ouverte au non militaire.
Un établissement standard, comme tout les établissements de son genre un âtre, une barde, des tables de bois vieilli par les habitués au fil des générations et un tenancier d'apparence avenante pour attirer le client. 
Je pris place à une table libre, voisine de celle d'un lupan des plus inhabituelles, de part sa tenue distinguée et son comportement qui était tout autant courtois. Je demandais de l'eau et un plat du jour au serveur qui vint à moi en le payant d'avance et préparais mes affaires. 
Mon carnet, mes cartes, encre et plume... Et je commençais à écouter. Il ne fallus pas longtemps avant que j'entendes des choses intéressantes.

"Je te le dis... L'amiral Lyska ferait appareiller des navires. Pour le cimetière d'épave ! D'après mon cousin, il y aurait un trésor là-bas à bord d'un navire abandonné depuis l'ère impériale !" Disait un homme, qui malgré son chuchotement était entendu de ma table qui lui faisait face.

"Jamais dame Boisdefer n'autoriserait la flotte à se diviser pour quelques lingots 
d'or impériale. Dame Cornwall en génère bien plus à l'année." Répondit son interlocuteur en grognant.

"Qui te parle de la flotte ! D'après mon cousin, les sloop et deux ou trois bricks récupérer aux négriers et pirate vont être reconvertis pour l'opération. Si on parvient à se faire engager, on pourra récupérer quelques lingots et vivre comme des nobles !" S'exclamait à moitié le premier humain.

Hum... Un trésor ? Mais ce n'est pas ce qui me fascinait le plus,ce qui me fascinais, c'était ce navire impérial abandonner, pas une épave, un navire. Je sortis un sextans de mon sac et commençais à calculer les trajectoires d'ici au cimetière d'épave... Si cela pouvait m'éviter Bazken et cet étrange lorcq...
Niveau 3
Tyr Mimir
Je suis dispo pour : Paré à rp
Expérience : 188

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): aucun
Groupes: Neutre
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Mai 2018 - 15:59
Cela faisait maintenant plusieurs mois que le lupan tentait de trouver le moyen de prendre la possession d'un navire, mais cela n'était pas évident étant donné les circonstances actuelles. Et plus le temps passait, plus Mary Fortune se montrait désagréable à son encontre. Elle le poussait à se presser pour cette affaire car elle avait hâte de quitter les lieux et de partir à la recherche de Dazaën, celui qui hantait ses rêves. Jack se demandait même s'il n'allait pas se retrouver avec une dague plantée dans la gorge une nuit...

Il se trouvait dans un établissement de boisson ce jour là, essayant du mieux qu'il le pouvait de se détendre. La journée avait été rude en affaire, mais il avait réussi, bon gré mal gré à obtenir ce qu'il voulait : la loyauté de quelque aventuriers dans sa quête d'un navire digne de ce nom. Il ne restait plus à présent qu'à graisser quelques pattes pour obtenir une chance de pouvoir mettre la main sur ce fameux rafiot, quitte à le voler à quelqu'un, afin de quitter cette foutue ville et ce foutu Domaine que Jack n'appréciait guère.

C'est alors qu'il buvait son thé, dans le plus grand des calmes, qu'une information intéressante lui parvint aux oreilles :

- Je te le dis... L'amiral Lyska ferait appareiller des navires. Pour le cimetière d'épave ! D'après mon cousin, il y aurait un trésor là-bas à bord d'un navire abandonné depuis l'ère impériale ! disait un homme, dont le chuchotement parvint aux fines ouïes du lupan.
- Jamais dame Boisdefer n'autoriserait la flotte à se diviser pour quelques lingots d'or impérial. Dame Cornwall en génère bien plus à l'année, répondit son interlocuteur en grognant.
- Qui te parle de la flotte ? D'après mon cousin, les sloops et deux ou trois bricks récupérés aux négriers et pirates vont être reconvertis pour l'opération. Si on parvient à se faire engager, on pourra récupérer quelques lingots et vivre comme des nobles ! s'exclamait à moitié le premier humain.

« Intéressant ! » se dit le capitaine à lui-même. Un ancien navire et de l'or ! Voilà qui était une aubaine. Il n'aurait pas pu rêver mieux. Il n'avait plus qu'à s'engager dans l'histoire pour prendre possession d'un des sloops ou bricks à l'aide de son nouvel équipage qui n'attendait qu'une chose : avoir un navire. Avec sa bande de truands, il n'aurait pas de mal à s'emparer d'une partie du butin et à fausser compagnie aux autres à la moindre occasion. Peut-être pourrait-il même profiter que ces idiots du Domaine se perde dans la brume pour faire demi-tour et quitter les lieux.

Il avait de mauvais souvenirs du cimetière des épaves. Il ne comptait plus jamais y retourner d'ailleurs. Des créatures sorties tout droit des enfers d'Özan y vivaient, autant dire que c'était du suicide de s'y aventurer. Le lupan se leva, ravis d'avoir entendu parler de cette opportunité et préparait déjà un sale coup dans sa tête lorsque son regard se posa sur un étrange humain qui griffonnait des choses sur un morceau de parchemin. Il faillit en rester là et repartir quand il remarqua le sextant qui se trouvait dans ses mains et une carte marines sorties sur la table. Intrigué, Jack fit demi-tour et posa ses grosses pattes griffues sur le dossier d'une des chaises qui faisait face à l'homme.

- Je vous pries de bien vouloir m'excuser, cher monsieur, mais je n'ai pu m'empêcher de remarquer votre matériel... Vous êtes navigateur, je me trompe ? Capitaine Black Jack, pour vous servir ! Je crois comprendre d'après la discussion que j'eus entendu, et d'après votre comportement actuel, que vous vous intéressez également au Cimetière d'Épaves ? J'ai justement déjà navigué dans ces mers troubles et dangereuses...
Niveau 3
Black Jack
Je suis dispo pour : 1 RP à la fois
Expérience : 228

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion, vitesse, odorat
Groupes: Neutre
Race: Lupan
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Mai 2018 - 21:33
Je regardais le lupan aux airs sophistiqué qui s'asseyait devant moi. Voilà un étrange tableau, le finesse devant la rigueur. Alors bon il avait aussi entendu l'autre idiot qui se pensait discret... 


"Je suis Tyr Mimir, Ybanais en voyage." Je me présentais à mon tour. 

Je pris un peu de mon eau et désignais la carte devant moi... La longue route vers le cimetière d'épave. Je suis un ancien stratège, je sais ce que veut ce lupan, des pirate, j'en ai déjà fait brûlé sur les quais des cités côtière. 

Néanmoins, cela pourrait être fascinant d'étudier un navire impériale, les connaissances... Elle pourrait m'amener à trouver comment vaincre mon père. J'eus une idée, le pirate voulait surement le trésor, je m'en passerait au besoin, mais... Pourrais je utilisé se brigand?


"J'aimerais beaucoup savoir ce qui intéresse nos amis locaux là bas. J'ai donc une proposition à vous faire. J'ai bien peur que leur flotte ne mettent en rage la moitié des monstres marins de là bas. Nous devrions les prendre de vitesse." je désignais la carte et traçait du doigts un itinéraire jusqu'au cimetière.

"Avec un brick, je peut mener un équipage jusque là bas, et avant les dominians. Mais il nous faut le lieu exacte du navire abandonnée, et un brick..." Je regardais discrètement l'homme qui avait parlé de l'affaire. "Je pense que son cousin saurait offrir cette information. Pour ma part, je pense pouvoir trouver un navire, j'ai déjà une petite idée de comment et où." Je murmurais. 

Je reportais mon attention vers le lupan et tendit mon verre d'eau vers sa tasse de thé. Prenant un air parieur je lui dit:

"Partant?" 
Niveau 3
Tyr Mimir
Je suis dispo pour : Paré à rp
Expérience : 188

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): aucun
Groupes: Neutre
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mai 2018 - 21:26
Black Jack écoutait avec attention son futur complice dans le crime. Il savait bien qu'il ne pouvait lui faire entièrement confiance, mais l’aubaine de trouver un navire -un brick, qui plus est- était trop alléchante pour  la repousser. Arracher des informations à ce type et à son cousin ne devrait pas être une tâche insurmontable pour le lupan. Il fixa l'humain avec un grand sourire et dit le plus calmement du monde.

- Monsieur Mimir, si vous pouvez nous trouver ce brick, il me faut dans ce cas me charger de nous renseigner auprès de cet homme et de son cousin pour avoir les informations nous manquant ! Vous pouvez compter sur moi ! J'ai une aptitude certaine pour délier les langues. Je vous suggère la chose suivante : retrouvons-nous ici, dans la soirée. Nous pourrons ainsi rendre compte de nos affaires mutuelles et conclure la notre mutuelle. Nous pourrons ainsi parler plus avant des tenants et aboutissants de notre marché !

Le Capitaine se saisit de sa trop petite tasse pour ses si grandes paluches et trinqua avec l'homme. Il allait s'en dire que si cet humain était intéressé par ce navire, le lupan, lui, n'avait d'yeux que pour le brick et le trésor. Avec un peu de chance il pourrait négocier pour prendre possession des deux et laisser ce Tyr à son navire abandonné, quoiqu'il s'imaginait peu probable que le navire en question soit encore en état de naviguer après plus de deux cents ans abandonné en pleine mer. Les éléments avaient du salement l’endommager.

Jack était cependant tracassé par un détail : que faisait ce navire abandonné en plein milieu du Cimetière d'épaves ? S'il n'avait pas été endommagé par les affres d'une bataille, pourquoi l'avoir ainsi laissé dans un lieu pareil ? L'ancien équipage avait peut-être succombé à la maladie, à la famine, ou pire encore : une malédiction. Il fallait être prudent, c'est pourquoi le Black Jack ne comptait pas s'emparer de ce navire-ci et le laisser aux bons soins de son associé. Il avait déjà assez d'une sorcière à gérer en plus d'être maudit...

Après avoir salué cordialement l'humain, il se leva et quitta la taverne, attendant que l'homme un peu trop bavard de la table voisine n'en fasse de même et le mène possiblement à son cousin. Il fallut attendre un long moment pour que cela se produise, mais finalement l'individu s'extirpa à grand peine de la taverne pour se diriger vers le port. Une chance pour Jack, qui pourrait profiter de l'occasion pour amener à lui son groupe de forbans.

Une fois arrivé au port, Jack remarqua l'homme se diriger vers ce qui semblait être un marin, probablement un navigateur. Il devait certainement s'agir du dit cousin, car les deux personnages eurent une longue discussion. Le pirate en profita pour réunir une partie de son équipage et faire surveiller le dit cousin tandis qu'il se remit à la poursuite du premier homme lorsque celui-ci quitta sa compagnie pour aller s'en retourner en ville.

Jack attendit le bon moment pour pousser l'homme dans une ruelle déserte.

- Hééé ! Mais ça va pas ? protesta l'homme. Qu'est-ce qui vous prend ?
- J'ai juste besoin que tu répondes à quelques questions...
- De quoi ? Vous êtes malade !

Le lupan perdit patience et tira son sabre pour le poser sous la gorge de l'humain qui leva les mains en l'air avant de supplier.

- Non ! Arrêtez ! D'accord ! Je vais répondre ! Me tuez pas !
- C'était ton cousin, là-bas, sur le port ?
- Qu... Vous... Vous m'observiez ? Mais... Mais c'est vous le lupan qui était dans la taverne !
- Précisément, humain ! Et ta langue trop pendue t'as joué quelques tours ! Maintenant réponds-moi ! C'était ton cousin, là-bas ?
- Ah... D'accord ! Je sais ce que vous voulez ! Le trésor, c'est ça ? Vous êtes un pirate !?
- Tu commences à m'ennuyer, petit homme ! Réponds vite, je sens mon bras s'engourdir et je sens que ma lame risque de se planter dans ta gorge si tu tardes trop !

Jack effleura de sa lame la gorge du jeune homme, lui causant une légère entaille. Le sang coula le long du sabre et l'humain s'en inquiéta bien vite.

- Ok ok ! C'était mon cousin, oui ! Mais il ne vous dira rien !
- A ta place, je n'en serais pas aussi persuadé, humain ! Je sais me montrer très persuasif ! Maintenant c'est à toi de me convaincre que ça ne servirai à rien d'aller lui clamer quelques renseignements... Si tu connais la position exact du navire impérial, je n'aurai sans doute pas à avoir une discussion avec ton cousin !
- Quoi ? Non ! J'en sais rien moi ! Il m'a juste dit que c'était au Cimetière d'épaves !
- Oui, ça je le savais déjà ! Si tu ne sais rien de plus, tu ne m'es d'aucune utilité !

Le pirate leva son bras et menaça d'abattre son sabre sur l'homme.

- Nooooon ! Pitié ! J'ai répondu à vos questions ! Si vous m'épargnez je promets de ne rien dire ! S'il vous plaît ! Ayez pitié !
- Si tu racontes notre entrevue à qui que se soit, mes hommes le sauront et crois moi... tu auras de gros problèmes !
- D'accord ! Je vous le jure !! Mais par pitié...
- Ça va pour cette fois...

Jack rangea son sabre et s'en alla. Il ne prêta pas un seul regard de plus à l'humain et rejoignit sa bande de malfrats pour avoir des nouvelles de ce fameux cousin. Les pirates firent part à leur capitaine du fait que le marin était isolé en ce moment. Jack demanda à ses arcaëlliens de se poster dans les environs pour surveiller les alentours et l'avertir de l'arrivée d'une éventuelle patrouille dominiane.

Le lupan s'avança donc avec assurance sur le ponton sur lequel se trouvait le fameux marin qui était en train de pêcher, visiblement pour tuer le temps.

- J'peux vous aider ? demanda-t-il au pirate de sa voix grinçante.
- Cela se pourrait, en effet ! J'ai entendu dire que vous étiez marin et que vous pourriez me proposer du travail.
- Je sais pas qui vous a renseigné, mais c'est pas moi qui m'occupe de ça...
- Vraiment ? Pourtant j'ai vu votre cousin qui m'a raconté que vous cherchiez des volontaires pour vous rendre au Cimetière d'épaves.
- Ah ! Çà ! Non, laissez tomber ! J'vous l'ai dit, c'est pas moi qui m'occupe du recrutement.
- On m'a dit que vous saviez où se trouvait un navire qui date de l'époque impériale.
- Ouais, en effet ! Mon équipage et moi, on a été les premiers à trouver ce navire. On a trouvé ça étrange, alors on l'a mentionné à la capitainerie du port. Du coup, ils veulent monter une équipe pour aller fouiller ce navire plus en détail.  Moi, j'ai préféré garder mes distances ! Le Cimetière des épaves, c'est un vrai nid à emmerdes et puis...  
- Et puis ?

L'homme se frotte la nuque et regarde autour de lui avant de regarder le lupan et de lui répondre :  

- Il aurait pu être maudit ! Moi j'vous le dis ! Un navire en si bon état après des années d'abandon... soit c'était un piège conçu par des gens qui ont trouvé le courage de retaper un vieux navire impérial... soit ce navire est maudit ! Le plus inquiétant, c'est qu'un de mes hommes a cru voir une silhouette sur le pont, mais quand on s'est approché, y avait personne !
- Inquiétant, en effet...
- Bref... Si vous voulez faire partie de l'aventure, c'est pas à moi qu'il faut demander...

Jack se retrouvait à présent dans l'impasse, il n'avait plus trop le choix : pour obtenir les informations qu'il souhaitait, il allait devoir recourir à des moyens plus incisifs. A moins qu'il ne tente de lui proposer un marché.

- Et j'imagine que vous ne pourriez pas me faire part de la position exact de ce navire...
- J'vous l'ai dit ! J'ai pas le droit d'embaucher qui que se soit. Et j'peux certainement pas révéler cette info à quelqu'un qui ne fera pas partie de l'expédition.  
- Je vois... Je pourrais peut-être vous faire changer d'avis !
- Comment ça ?
- J'ai quelques tonneaux de bon rhum ! Je vous les cède contre cette information.
- Combien ?
- J'ai réussi à mettre la main sur une bonne dizaine. Ils sont à vous en échange de ce que je désire.

L'homme regarda un peu autour de lui, pour vérifier que personne ne les écoutait. Il se pencha vers le lupan.

- Suivez-moi ! J'vais vous montrer ma carte ! J'ai noté l'emplacement du navire... mais soyons clairs, je ne vous ai jamais donné cette information.
- Nous sommes d'accord !

***

Le soir était venu, le soleil éclairait encore l'horizon mais se couchait lentement et sûrement. Black Jack souriait à pleine dents, l'air triomphal et la poitrine bombée de fierté. Il avait finalement réussi à obtenir ce qu'il voulait contre des tonneaux de rhum qui n'étaient même pas les siens. Il est sûr que sa magouille allait probablement lui causer des ennuis s'il restait dans les environs, mais il ne comptait pas s'éterniser ici.

Chose rare, le lupan avait commandé un verre de rhum, lui qui ne buvait jamais d'alcool. Il voulait fêter dignement son futur départ et l'acquisition prochaine d'un brick qui serait son bâtiment dans un avenir prochain, il l'espérait en tout cas. Mary Fortune était là, à ses côtés, le visage caché par l'ombre de son ample capuche. Les marques de sa non-mort n'étaient plus perceptibles ainsi. Il fallait cependant qu'elle fasse très attention à ne pas se dévoiler.

- Alors ? Il arrive bientôt, ce Tyr Mimir ? demanda l'Aassila avec impatience.
- Patience, Miss Fortune, patience ! Nous avons rendez-vous, je sais qu'il viendra ! Ah ah ! Et bientôt, nous aurons de quoi repartir en mer ! Ce n'est vraiment pas trop tôt ! J'en ai assez que vous me preniez la tête constamment.
- Tu préférerais que je te jette une malédiction, peut-être ?

Le lupan fit une grimace de crainte et de dégoût puis se ravisa de dire quoique se soit d'autre à la sorcière. Il ne tenait pas à la mettre en colère. Il but une lampée de rhum pour se calmer après autant d'émoi et attendit patiemment son collaborateur, claquant ses ongles sur la table avec impatience.
Niveau 3
Black Jack
Je suis dispo pour : 1 RP à la fois
Expérience : 228

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion, vitesse, odorat
Groupes: Neutre
Race: Lupan
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Mai 2018 - 20:56

La soirée était finalement e ntrain de tomber, je retrouvais l'auberge où j'avais rencontrer le lupan plus tôt dans la journée. Je le trouvais sans peine à peine la porte ouverte, assis à une table, buvant un vers de ce qui semblait être du rhum. Une jeune femme était à sa table.
Je m'approchais tranquillement de la tabel du potentiel associé et pris place en croisant les bras main sur la table.
"J'ai trouvé un brick, comme convenu. il est sous la garde d'une allié, récente." J'informais le lupan. "Néanmoins, il voudrait mieux que nous partions au plus tôt. D'après ce que j'ai vu dans le brick, le plein est fait..." J'ajoutais en commandant de l'eau. 
Je lui indiquais ensuite où ce trouvait le navire, sachant déjà qu'une guerrière du désert le gardait, ej ne m'inquiétais pas de voir quelques menu pirates tenter de l'approcher tant que ce n'est pas moi qui montrerais ma tête.
Niveau 3
Tyr Mimir
Je suis dispo pour : Paré à rp
Expérience : 188

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): aucun
Groupes: Neutre
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Mai 2018 - 8:34
Le lupan écouta en silence son nouvel associé lui donner la bonne nouvelle. Le brick était enfin à eux. Personne ne pourrait plus empêcher le Black Jack de prendre la mer. Il fallait à présent rendre plus précis les termes de leur collaboration et informé Tyr que sa partie du contrat avait été respectée. Le Capitaine leva son verre en direction de l'homme pour trinquer avec lui. Jusque là, Jack n'avait pas fait attention à l'apparence du dénommé Tyr, mais il lui sembla que ses yeux avaient un éclat or qui ne convenait pas aux humains. Son collaborateur était probablement un lorcq plus qu'un humain, probablement un peu des deux à en juger par sa taille modeste -quoiqu'il fut grand pour un humain ordinaire-.  

- Vous m'en voyez ravi, Sire Mimir ! Quant à moi, j'ai respecté ma part du marché ! Je sais précisément où se situe notre navire à l'abandon. J'ai même quelques informations intéressantes à son sujet. Vous devriez écouter.
- Vous ne me présentez pas ? questionna Mary d'un ton cinglant.

C'est avec une certaine crainte que le Black Jack se tourna vers la femme encapuchonnée. Il avait  peur de son courroux et des pouvoirs qu'elle possédait. Il se tourna vers Tyr avec un air solennel.  

- Je vous présente Dame Mary Fortune, mon... associée.  
- Associée ? Oh oh ! Ce n'est pas ce que je vous ai entendu dire, Jack ! Je suis enchantée de faire votre connaissance, Sire Mimir ! A présent, je vous laisse continuer, Jack...

Le lupan grogna de mépris et se tourna vers Tyr, les yeux brillant d'une fureur contrôlée. Il n'appréciait guère que cette sorcière ne l'interrompe pour son petit plaisir personnel de se faire présenter.

- Le navire semble en trop bon état pour un navire qui a été abandonné depuis plus de deux siècles. Le navigateur qui a croisé le bâtiment dans le Cimetière des épaves -le fameux « cousin »- pense que ce dernier est possiblement maudit... A dire vrai, je serais prudent quant aux dires de matelots un peu trop superstitieux, mais je préférais vous faire part de la nouvelle.
- A présent, dites lui, Jack ! Qu'on en finisse et qu'on conclut cet accord, siffla l'aassila  

Le lupan gronda assez ouvertement pour que tout le monde dans un rayon de deux mètres l'entende assez clairement. Il jeta un regard meurtrier à la sorcier qui ne fléchit pas une seconde. Son regard était encore plus perçant et plus inquiétant que celui du capitaine, empreint de malice.

- Vous avez de la chance que j'ai un tant soi peu de respect pour vous, Mary... grogna-t-il avant de se tourner vers Tyr. A présent mettons au clair les tenants et aboutissants de notre affaire mutuelle. Je vous conduis jusqu'au Cimetière d'épaves tandis que vous nous fournissez le navire. Arrivés là-bas, j'exige la moitié du trésor qui pourrait s'y trouver, ainsi que le brick sur lequel nous allons naviguer. Je vous laisse le navire impérial, la moitié de nos vivres et la moitié du trésor.
- Ce n'est pas TOUT le trésor que vous vouliez ? questionna la sorcière.
- Silence ! J'ai horreur qu'on m'interrompe, femelle ! gronda le lupan avec mépris. La barbe ! La moitié du trésor sera bien suffisante si le Sire Mimir m'accorde le droit de garder le navire qu'il a réussi à acquérir ! Si toutefois vous êtes d'accord, dit-il en se tournant vers Tyr. Je précise que dans l'éventualité où le navire impérial se trouverait dans l'impossibilité de faire voiles pour une quelconque raison, je vous donne ma parole de gentilhomme de vous ramener à bon port. Qu'en dites vous ? L'affaire vous parait-elle honnête ?
Niveau 3
Black Jack
Je suis dispo pour : 1 RP à la fois
Expérience : 228

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion, vitesse, odorat
Groupes: Neutre
Race: Lupan
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Mai 2018 - 21:44
Les demandes du pirate étaient pour le moins raisonnable, surtout vu sa nature de dit pirate, cela dit sa partenaire m'intriguais fortement. Je l'avais salué avec respect, néanmoins je devinais bien que le lupan et l'aassila n'entretenait pas une relation de concubin, mais plus... Complexe au vu des réactions parfois nerveuse de l'homme loup. 
Une fois notre accord conclut, je nous guidais jusqu'au navire. Les matelot du lupan nous rejoignirent en chemin. Je passais par la capitainerie récupérer mes armes et c'est à nouveau complet que montrais le "Pouzan saphir" à son nouveau capitaine. 
"Le nom manque d'originalité, mais cela peut toujours être corrigé en le rebaptisant." Je soufflais au pirate en montant la rampe qui menais des quais à la passerelle. 
Aviendha, la femme du désert, vint à ma rencontre alors que les matelots sous les ordres énergiques de leur capitaine manœuvraient pour quitter le port le plus vite possible. 
Elle me regardait dans les yeux, malgré sa petite taille part rapport à moi.
"Tu t'allies à de bien étrange personnage." Remarquait elle.
"Ne sommes-nous pas aussi d'étrange allié?... De plus, c'est une entraide temporaire. Une fois que chacun d'entre nous aura ce qu'il veut, nous nous séparons, à jamais je l'espère." Je lui soufflais.
"Et qu'est-ce que tu cherches ?"
"La vengeance, la connaissance... Mais la vengeance d'abord, et un trésor peut m'aider à me la procurer." Je lui révèle.
Elle hoche la tête puis m'indique qu'elle à préparer une cabine pour nous loin de celle des hommes du lupan. Elle m'assure que rien ne viendra me trancher la gorge dans mon sommeil. Rassurant, et insolite de savoir qu'une femme dont j'étais de sûrement plus de 80 années sont ainé, allait veiller sur mon sommeil. J'ai donc déposé mes effets dans la dite cabine. Endroit simple, deux lits, une table, une armoire clouée aux cloisons. Suffisant et bien plus confortable que la plupart de mes derniers refuges.
Néanmoins, pas le temps de dormir, je devais encore m'acquitter de ma tâche auprès du capitaine. Aussi, je le rejoignis sur la passerelle, me tenant à sa droite alors qu'il avait les pattes sur la barre du navire. Derrière nous, la lumière des quais de Juier s'atténuaient peu à peu. 
"On dirait que vous n'aviez pas mit les mains sur la barre d'un navire depusi des lustres... Vous avez les poils de la nuque hérissé. Un signe visible de satisfaction pour ceux qui connaisse un peu votre espèce." Je vins dire au capitaine en croisant les bras sur mon torse. "Pour rejoindre le cimetière, longeons les côtes au sud du continent, il y a un courant à la péninsule sud... Peu connus, mais qui pourrait nous faire gagner quelques jours de voyage vers le cimetière." J'informais le capitaine.
Niveau 3
Tyr Mimir
Je suis dispo pour : Paré à rp
Expérience : 188

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): aucun
Groupes: Neutre
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin 2018 - 21:29
Jack humait l'air de l'océan qui venait caresser ses narines. Son museau fièrement relevé, ses poils se hérissant tout le long de sa nuque, le lupan jouissait enfin du plaisir de tenir la barre. Il ne l'avait tenu que rarement sur ses anciens navire, n'étant point timonier, mais plus le chef d'orchestre de son équipage, il devait cependant s'avouer à lui même que le bonheur était bien au bout des ses pattes. Le ciel, pour leur bonheur, était découvert et dévoilait les brillants astres qui brûlaient de mille feux.

Combien de temps était-il resté à quai ? Combien de temps Jakc, n'avait-il pas senti le remous des vagues ? Bien trop longtemps. Si longtemps qu'il en avait presque oublié la sensation. Rien n'eut pu gâcher son plaisir en pareil moment, pas même la curiosité de son collaborateur qu'il crut déjà endormi depuis un moment. Il salua cependant sa présence d'esprit et ses conseils avisés par une marque intelligible de respect dans sa voix qui trahissait également sa jubilation à se tenir sur le pont d'un navire.

- Bien trop longtemps, je dois l'avouer, Messire Mimir. Mes déboires en mer furent la cause d'un bien grand malheure et m’amputèrent de mon navire comme de mon équipage. Je dus en reconstituer un sans toutefois trouver les fonds nécessaire pour un bâtiment qui soit digne de ce nom. En parlant de nom, je ne tarderais pas à rebaptiser notre fier brick ! Je dois avouer que le « Pouzan Saphir » ne m'est point agréable à l'oreille...

Le Black Jack fit une pause, profitant d'inspirer l'air marin, bombant le torse pour en gonfler ses poumons.

- J'apprécie le soin que vous apportez à notre traversée. C'est un plaisir d'avoir un réel connaisseur en la matière. Sachez du moins que j'ai navigué un nombre conséquent d'années et que j'eus connaissance de ce courant marin dont vous me parlez. C'est à coup sûr un élément que j'ai pris en compte pour l'exploiter au mieux.

Jack observa silencieusement son équipage trimer comme il se devait pour mettre en vogue ce bâtiment qui brisait fièrement les vagues sur son passage. Il était satisfait de voir que les pirates qu'il avait à ses ordres n'étaient pas des marins d'eau douce et savaient bien corder comme déplier les voiles. Pas un nœud ne semblait souffrir d'une quelconque négligence. Dans le cas contraire, le Black Jack en aurait été terriblement contrarié, ce qui aurait amené à des actes de sa part qui n'aurait peut-être pas été du goût de son partenaire dans le crime.

- Vous avez également dû beaucoup voyager, pour ainsi avoir de telles connaissances. Je me trompes ? Vous n'avez pas l'air d'un petit citadin ou d'un paysan. Sans vouloir me montrer trop curieux, pourquoi cet intérêt pour ce navire impérial abandonné ? Vous auriez pu vous contenter de celui-ci... Mais vous avez choisi de prendre des risques pour aller voir un vieux bâtiment abandonné... Curiosité ? Réel intérêt ? Vous devez probablement avoir une bonne raison, non ?
Niveau 3
Black Jack
Je suis dispo pour : 1 RP à la fois
Expérience : 228

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion, vitesse, odorat
Groupes: Neutre
Race: Lupan
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin 2018 - 22:40
Je souris alors que le capitaine confirmait mes doutes. Cela faisait bel et bien un bout de temps qu'il était à quai. Une torture pour un loup de mer. le fait qu'il connaissait le courant au sud était un élément qui me confirmais ses dires sur sa venu au cimetière d'épaves... C'était un vétéran, rassurant si ce n'était pas un pirate.
"J'ai voyagé, observé, appris et combattu durant un siècle... J'ai eu le temps d'apprendre beaucoup de choses. En ce qui concerne le navire impériale... Disons que je suis un grand chercheur de connaissances, de plus, le trésor pourrait m'être utile dans mes futures entreprises." Je révélais à demi au lupan.
je fixais les étoiles un instant, d'après leurs positions et ma mémoire sur le sextan, nous étions sur la bonne voie. 
"Pour me montrer curieux aussi... Votre conjointe à l'air de vous rendre plutôt nerveux, capitaine. Le voyage sera t'il agréable pour vous dans ces conditions?" Je demandais, légèrement amusé.
Je m'accoudais à la rembarre de bois à la gauche du lupan pour observer le balai des marins sur le pont. Si nous naviguons toute la nuit nous serons hors des eaux dominian à l'aube... Mais cela nous mets aussi à porté des flottes étrangères, d'adorateurs ou simplement d'autre pirate. Si nous devons nous battre cela sera à notre désavantage, nous ne connaissons pas le bâtiment, les canons sont peu et peu garni en poudre et boulets, nous n'avons que nos propres armes... Je poussais un léger soupir devant le constat.
Niveau 3
Tyr Mimir
Je suis dispo pour : Paré à rp
Expérience : 188

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): aucun
Groupes: Neutre
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Juin 2018 - 15:12
Le Capitaine Jack resta silencieux un long moment. La question de Tyr le mettait dans un embarras certain, d'autant que le terme de « conjointe » n'était pas vraiment approprié à la situation. Il se racla bruyamment la gorge avant d'avouer :

- Un conseil, l'ami, ne vous approchez pas trop de Mary... Ironiquement, son nom ne porte pas bonheur. Cette femme est... particulière. Nous avons un accord, elle et moi ! Mais sitôt qu'il sera rempli, je m'éloignerai le plus loin possible de cette... Aässila. Je ne tiens pas particulièrement à subir une fois de plus ses caprices.

Il prit un temps de réflexion, songeant à ce qu'il pouvait rajouter pour apaiser les doutes du lorcq qui lui tenait compagnie.

- Vous avez longtemps voyagé et je suppose que vous êtes curieux de nature, mais vous devez sûrement aussi savoir, après tout ce temps à vivre, qu'il vaut mieux parfois ne pas trop en savoir. Je vous mènerai à ce navire impérial, puisque c'est votre souhait et que nous avons fait un accord à ce sujet, et à mon humble avis, vous devriez vous tenir à ça et rien d'autre. Mary est une femme... dangereuse. Même pour moi, ajouta-t-il.

Le lupan sembla renfrogné. Il en avait assez soupé de ces explications. Parler de cette sorcière le rendait encore plus nerveux. S'il l'avait pu, il y a longtemps qu'il aurait passé Mary au fil de son sabre, mais il craignait d'être maudit à son tour. Jack avait tendance à ne pas accorder trop d'importance aux superstitions, mais quand celles-ci étaient avérées, il en redoutait leur nature et effets.

- Vous devriez aller vous installer et vous reposer. Mary ne s'en est pas privée en tout cas...  


Alors que le lupan prononçait ces mots, une voix s'éleva des cales, entamant un chant, étrange, mystérieux, entre la mélancolie et le lugubre. Jack n'aurait su définir si cette chanson était funeste ou non. En tout cas, il put reconnaître la voix de l'aässila, ce qui lui fit se dresser les poils sur la nuque, et sur les pattes avant.

- Je crois que j'ai parlé trop vite... susurra-t-il.

Tous, sur le navire, se sentirent soudainement mal à l'aise. Le chant de l'aässila avait quelque chose de terrifiant et dégageait une mystérieuse énergie, qui n'était pas maléfique, mais clairement pas positive. Le Black Jack en serrait les crocs et maudit intérieurement la sorcière. Il se doutait que ses mésaventures étaient loin d'être terminées...

Niveau 3
Black Jack
Je suis dispo pour : 1 RP à la fois
Expérience : 228

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion, vitesse, odorat
Groupes: Neutre
Race: Lupan
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Juier-