Au cœur de la forêt.

 :: Le monde :: Ray’Bauz :: Ouest :: Forêt du Gar’Uîl Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 15 Juin - 19:47
Je soupirais, le voyage me semblait bien long. Nous avions essuyé une attaque de pouzans. Heureusement, même si ce n’était pas un navire de combat, nous avions repoussé les sirènes bleues et agressives. Je me rendais à Ray’Bauz car on m’avait parlé d’un camp d’Hayert’Vaäl dans l’ouest du continent. Pour être exacte dans la Forêt du Gar’Uîl, en son cœur. Il m’avait été conté qu’un clan d’arcaëlliens vivait en autarcie dans cette étendue verte.

Après des jours de navigation et de marche, j’arrivais enfin dans la forêt. Ses arbres étaient hauts et fiers. Leur feuillage était magnifique et resplendissant. Sur le dos de mon noi’kal, j’avançais dans la belle verte. J’aperçus de ci de là des animaux vivants tranquillement sans crainte.

J’arrivais près d’une petite rivière, serpentant entre les arbres. Je fis stopper Hatämê et sautais au bas de ma selle. Je me débarrassais de mes vêtements afin de me retrouver nue comme un nouveau-né. Une fois fait, je trempais un orteil dans l’eau. Elle était plutôt fraîche. Je haussais les épaules et plongeais d’un coup dans le liquide froid.

Après avoir barbotée un peu, je décidais de pêcher un beau poisson pour mon repas du soir. Je sortis donc de l’eau et pris ma lance sur le flanc de mon ami à quatre pattes. Retournant dans le liquide bienfaiteur, je restais immobile. Un poisson vint se dandiner devant moi. Rapide comme l’éclair, j’enfonçais ma pointe dans l’animal aquatique. Je fis mouche du premier coup ce qui me ravie.

J’étais étendue sous un arbre, me faisant sécher à la chaleur ambiante. Les bras croisés derrière la tête, je chantonnais calmement. Le gazouillis des oiseaux était apaisant et splendide. Je me laissais bercer par leur cui cui joyeux.

La température était un peu tombée. Je m’étais vêtue et préparais le poisson. Alors que je cuisais mon repas, une branche craqua derrière moi. Je me levais et dégainais mon épée puis je demandais à l’arcaëllien, si c’était le cas, de sortir de sa cachette.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 396

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 4


Épaulette du lion:
 




J'écris en #336666
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Juin - 19:29



Au coeur de la forêt

 








musique d'ambiance:
 

Kita qui a été jusqu'à la discrète sorti de derrière les buissons où elle se trouvait. Elle observait Lilith depuis son arrivée dans la forêt  et comment dire quelle se serai bien passé du moment où son corps ne fessait plus qu'un avec la nature mais bon. Celle-ci avait un panier rempli de plantes dans sa main et tenez dans l'autre un livre ou elle répertorier tous les fleurs du coin. Elle portait de simples habits exploration et avec une besace mis en bandoulière. Ses cheveux étaient totalement décoiffés par la fatigue. Grâce à l'ombre que fessaient les arbres, le visage de Kita était dissimulé dans l'ombre seule ses yeux rouge écarlate ressortait de cette obscurité. Elle regarda plongement la jeune femme qui l'a menacé avec son épée. Malgré son caractère que l'on pouvait traduire par Rustique elle restait quand même belle. Celle-ci avait une taille plutôt fine et mesurai environ la même taille que Kita. elle n'avait pas trop de poitrine ni trop peu, elle se trouvait dans le juste milieu. Kita souffla légèrement avant de lui adresser ses mots de façon blazer.

quelle drôle de façon de dire bonjour mademoiselle

Elle sourit de façon amuser puis fit un léger signe de la main pour la saluer. Kita détesté ce genre de personne prête à attaquer à n'importe quel moment. Ceci ne la rassure pas et continue de ne pas la rassurer. Pendant un court moment qui semblait interminable un silence monastique se plaça entre elles. On pouvait entendre le chant merveilleux des oiseaux et le bruit de la rivière qui coulait au loin.


{J'espère quelle ne va pas m'attaquer la sauvageonne}

Ce fut les dernières pensées que Kita eut le temps de faire avant que le silence roi soit enfin brisé et que la jeune femme en face d'elle soit peut être un peu moins ... "barbare" pour rester poli.  



 

~ L Y S ~
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : 2 RP en meme temps
Identité : Mon histoire
[url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url]
[url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Domaine
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Juin - 19:46
Une arcaëllienne apparut, elle possédait un panier et un livre dans les mains ainsi qu’une besace sur son épaule. A ses yeux je pouvais deviner sa race : lorcq. Les mangeurs de fluide. L’inconnue ne me semblait pas affamée ni menaçante.

Quelle drôle de façon de dire bonjour mademoiselle !

S’exclama-t-elle avant de sourire de façon amusé. Je soupirais lentement et discrètement. Aux vues de sa cueillette elle devait être herboriste ou un truc du genre. Malgré ses cheveux en bataille elle était plutôt jolie. Mon Noi’Kal me suggéra de rengainer mon arme.

Je finis par me présenter tout en rengainant mon épée. Ayant peur qu’elle ne s’attaque à mon fluide à cause d’une fringale, je lui proposais de dîner avec moi. Je retournais m’asseoir près du feu et l’invitais à se joindre à moi.

Une chouette hulula et un loup, ou un autre canidé, hurla à la lune. Je fixais l’inconnue et, d’une voix douce et apaisante, je lui demandais son prénom. Je tournais la broche au-dessus du feu. Ça commençait à sentir foutrement bon. Le saumon que j’avais péché était assez gros pour deux.

Alors, vous êtes d’où ?

Lui demandais-je avec calme et sérénité. J’observais les alentours, je me sentais épiée depuis quelques minutes. Je malaxais mon fluide, prête à me défendre. La sensation finit par s’estomper. Je retirais la broche du feu et sortis un couteau de chasse. Je retirais la peau et la tête avec les arêtes.

Je sais qu’une fois cuite la chair des êtres vivants est moins gorgée de fluide, j’espère quand même que cela vous ira.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 396

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 4


Épaulette du lion:
 




J'écris en #336666
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Juil - 20:13



Au coeur de la forêt

 








Kita passa délicatement sa main dans ses cheveux aussi noir que les plumes d'un corbeau et lui arrivant au niveau des épaules. Après avoir patienté sagement l'arcaëllienne décida enfin de ranger son arme et commença à ce presenter. A vrai dire elle s'en moquait un peu des présentation tout se qu'elle voulait été à continuer ses recherches dans la forêt. Elle ne voulait pas perdre plus de temps avec tout sa et voulu ensuite continuer son chemin au plus vite. Comme on Dissais une personne armée et toujours sûre ses gardes n'est jamais une personne de très bonne compagnie. Elle commença à se retourner pour continuer son chemin mais elle entendu la demoiselle qui demander de se joindre à diner. Elle nu pas besoin de chercher longtemps pour sa elle ne voulait juste pas qu'elle l'attaque ce qui était normal, mais en vue de la situation sa demande lui paraissait plus impolie que toute autre chose. Elle s'inclina comme pour la remercier et s'avança vers elle. Malgré son attitude sauvage elle n'avait pas non plus l'air très méchant. elle tenait le bas de ma jupe puis s'assoit devant elle a genoux un peu plus loin du feu du fait que sa lumière lui fessait un peu mal aux yeux et qu'elle supportait très mal la chaleur. Elle posa petit à petit un regard gêné sur la jeune femme qui se tenait devant elle yeux rouges se posèrent sur la bouche de la jeune femme qui parlait. C'était bel et bien la première fois qu'ont la remarquais et qu'on lui demandait son prénom ou même qu'on lui posait une question aussi..."banal". Kita voulue ouvrir la bouche pour répondre à la demande de la demoiselle, mais aucun son ne sortie de sa bouche. À la place une drôle de sensation viens-lui caresse le bas du dos jusqu'au haut du dos. C'était comme si une personne avait fait glisser son doigt le sont de sa colonne vertébrale, un long doigt froid et légèrement coupant. Après quelques minutes de silence où elle était comme paralysée, elle s'avança et sortit enfin de l'obscurité dans laquelle elle se trouvait depuis le début de leur rencontre. Elle lâcha un sourire joueur avant de répondre à ta question qui lui avait été poser







"Le prénom qui ma été donné est Kita, je suis Alchimiste, Botaniste, et a temps partielle ou pour de rare occasion médecin."


En même temps que qu'elle présentait une agréable odeur de saumon lui chatouillèrent les narines, celle-ci lui rappela dans une certaine nostalgie les plats de sa tribu. Cette odeur au moins avait eu le mérite de la détendre mentalement et physiquement. Elle regarda le poisson avec une certaine envie de le goutter et un appétit d'ogre lui pris. À peine elle eut envie de manger que son ventre se mit à communiquer. c'est deux la était bel et bien sur la même longueur d'onde. La besace de Kita se mit à bouger dans tous les sens avant qu'un Kaï sortait sa petite tête de là. On aurait dit que l'odeur l'avait aussi bien attiré que le ventre de sa maîtresse. Au même moment ou Kita entendu Lilith lui demander d'où elle venait, Lixy alla se frotter à la jambe de la demoiselle, et oui quand il y a à manger en jeu le petit félin devient étrangement sociale.




Oh euh Lixy et moi venon de Tak’Nayu plus précisément de Tak‘uî nous somme du domaine ^^

Kita sortir de son sac une bouteille de liqueur de Mirabelle comme pour fêter leur rencontre. La liqueur de mirabelle aussi bien connue pour son agréable goût que pour sa faculté à se marier à merveille avec la viande et le poisson. Elle la tendit à Lilith comme un cadeau avant de la regarder longuement a de lui poser deux questions assez des questions plutôt précise.




Sans vouloir être impolie mademoiselle Lilith mais, d'ou venez vous et surtout pour quelle raison etes vous ici?


Kita pris un soudain air sérieux et attendit ta réponse patiemment. Elle ne serai supporter d'avoir une personne en face d'elle faire du mal à la forêt.






 

~ L Y S ~



Papier
https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQlj7Rfls3wceT3xZ31n-ji-4mSXrtTmWVeMOvw5rhZKiE3529nBg
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : 2 RP en meme temps
Identité : Mon histoire
[url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url]
[url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Domaine
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Juil - 20:33
Après un silence plutôt long, l’arcaëllienne donna son prénom : Kita. C’était joli et ça allait bien avec son minois sympathique. Elle me dit ensuite sa profession et qu’elle appartenait au Domaine. Grégoire Boisdefer avait de jolies fleurs dans son Royaume. Un kaï était sorti, entre temps, de sa besace et se frotta contre moi. Le petit félin était adorable. J’appris son nom : Lixy. Elle me donna une bouteille qui contenait de l’alcool de mirabelles. Je sortis deux godets de ma sacoche et nous servis. Je tendis l’un des récipients à Kita.

Elle me regarda longuement sans dire un mot puis elle demanda d’une voix douce :

Sans vouloir être impolie mademoiselle Lilith mais, d'où venez-vous et surtout pour quelle raison êtes-vous ici?

Je soupirais doucement. Je n’aimais pas parler de mon passé et pour dire d’où je venais je n’avais guère le choix…. Je baissais la tête et lui répondis d’une voix triste :

Je ne me souviens pas de l’endroit où je suis née. Ce dont je me rappelle c’est qu’à l’âge de trois ans mes parents m’ont vendu à un marchand. Etant faible et sous-alimenté, je tombais malade. Le commerçant, ne voulant certainement pas s’encombrer d’une fillette mourante, m’abandonna sous un arbre. Je bus une gorgée de la liqueur et soupirais doucement. Yakan, un arcaëllien qui fut comme un père pour moi, me trouva, me soigna et m’emmena sur une île secrète. L’île des Vaibïaëns. Les armes vivantes de Morloc l’Impur. Le dernier des Dieu-empereurs. L’arcaëllien me forma au combat et quand je fus en âge je passais « l’examen » final de ma formation. Puis, notre chef, m’envoya au Royaume Tahora’Han. Là j’appris beaucoup et me détournais des Vaibïaëns. J’avouais ma faute à la Reine qui me nomma chasseuse d’Hayert’Vaäl, les adorateurs d’Özan. Depuis lors je voyage pour les tuer.

Je mangeais un peu de poisson et baissais la tête. Je pris mon godet et bus longuement. J’espérais de tout cœur ne pas l’avoir effrayer. Mais après tout, le Domaine les chassait aussi ces adorateurs du chaos. Je relevais la tête et plongeais mon regard dans le sien. D’une voix inquiète je lui demandais si je l’effrayais.

Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 396

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 4


Épaulette du lion:
 




J'écris en #336666
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Juil - 21:43



Au cœur de la foret

 











Kita écouta le long monologue de Lilith avec attention tout en restant dans le silence. Elle comprit assez facilement que la jeune arcaëllienne en avait gros sur le cœur et que sa vie n'a pas toujours été facile. Elle la regarda avec tendresse et bienveillance un peu comme une grande sœur qui veillait sur sa cadette, compatissant sa douleur vécue dont les cicatrices ne c'était toujours soigné. Pendant ce temps Lixy léchait la main gauche de Lilith comme pour la réconforter, elle frotta à plusieurs reprises sa tête contre sa main et lâchait quelque miaulement d'encouragement, elle donnait l'impression de comprendre chacune des paroles de la demoiselle. En même temps qu'elle écoutait elle buvait un peu de liqueur toute en surveillant que celle-ci en fasse d'elle n'en boivent pas trop non plus. À la fin de son histoire Kita lui sourit et répondit à sa question honnêtement.





Non pas le moindre du monde tu sais par contre, excuses moi de t'avoir fait revivre tous ses affreux souvenirs, je sais ce que l'on ressent ne t’inquiète pas même si je n'ai pas autant vécu une vie aussi traumatisante que la tienne



Kita baissa honteusement la tête elle se voulait voulais terriblement et regarda le poisson en face d'elle avec un manque d’appétit. Elle mangea la moiteur de celui-ci par politesse mais donna l'autre bout à Lixy que ne se fit pas prier.







 

~ L Y S ~
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : 2 RP en meme temps
Identité : Mon histoire
[url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url]
[url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 52

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Domaine
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Juil - 21:59
Elle me répondit avec une honnêteté innocente. Je fus rassurée de ne pas l’effrayer. Elle s’excusa de m’avoir fait revivre mon douloureux passé. Je haussais les épaules, cherchant à faire la forte. Je remarquais que Kita mangeais sans appétit. Par politesse je ne dis rien la regardant donner le reste du saumon à son compagnon.

Les oiseaux gazouillaient gaiement autour de nous mais, à nouveau, je sentis un regard sur nous. Inquiète je regardais dans chaque direction. De Nord en Sud et d’Est en Ouest. Rien… Un lièvre détala non loin de nous. Je soupirais doucement et finis mon met et mon godet. La nuit commençait à tomber. Il allait falloir camper ici. Je me servis un second verre de liqueur. Je demandais à Kita d’où lui venait sa passion du médicinal.

Il y eut un hululement et un croissement d’un crapaud. Un frisson me parcourut l’échine. Je me levais et allais vers Hatämê. J’ouvris une sacoche sur son flanc gauche et en sortis deux couvertures. Les nuits pouvaient être froide ici. J’en donnais une à Kita puis je retournais m’asseoir près du feu. Je ne savais pas quoi dire, après tout je n’étais pas une grande bavarde. J’eus un sourire gêné et baissais la tête.

Un boros sortit d’un buisson. Ces créatures se trouvent entre les grands félins et les ursidés et vivent exclusivement dans les grandes forêts d’Arcaëlle. Ils sont généralement couverts des mousses typiques de leur lieu de vie, ce qui leur permet de se camoufler aisément. Ils possèdent d’impressionnants crocs et de longues griffes qui sont surtout utiles pour se déplacer à travers les arbres et attraper les baies et autres fruits dont ils raffolent. Malgré leur aspect, ce sont bel et bien des herbivores qui évitent les affrontements sauf s’l s’agit de la défense de leur petits. Il devait bien faire un mètre trente au garrot et un mètre cinquante de long. Il nous regarda et passa son chemin.

Je tournais mon regard vers la lorcq et lui demandais si elle souhaitait dormir.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 396

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 4


Épaulette du lion:
 




J'écris en #336666
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Ray’Bauz :: Ouest :: Forêt du Gar’Uîl-