Cache cache à l'abri d'une tempête.

 :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Hydron Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 24 Juin - 18:11










Notre voyage le long des cités du Domaine se poursuit, nous sommes arrivé à Hydron. Hélas nosu arrivons un jour où une tempête approche du large pour s'abattre sur le port de la ville. Nous sommes immédiatement acceuillis au château de l'administratrice de la cité. Malgré notre avance sur la tempête visible à l'horizon loin au large, je dois tout de même me rendre au port pour faire actes de présence auprès de la capitainerie et montré que j'accorde tout autant d'importance à la flotte civile et marchande qu'à la militaire. C'est ainsi que je me tiens devant les représentant de la capitainerie sur un quai, sur notre droite se tient la fierté de la flotte marchande, un navire de conception royale à trois mats et à l'emport de mille tonneaux. Le vent fait danser les voiles et elel même font tanguer les navires à leurs quais. Mes deux protecteurs dans leurs armures rouges m'encadrent alors que les capitaines importants viennent me transmettrent leurs doléances et leurs amitiés à toru de rôle. Ce n'est qu'après une demi heure que nous pouvons enfin quitter les lieux. Je me dirige vers le château quand des cris nous parviennent, des cris d'éffroi! 
Nous courons vers la source des cris, bientôt deux patrouilles de la garde convergent avec nous dans un grand hangar où une foule c'est rassemblé autours d'un corps sans vie au regard de terreur encore fixé à sa tête. Les gardes écartent la foule pour laisser le cadavre intacte alors que je m'approche lentement. Un elfe au grand manteau brun, un limier, arrive peu après  et se présente à nous. Haratio Kaine. Il examine la dépouille avec force précaution. 
Il dévoile des marques de coups au ventre, au visage et de strangulation nettement visible. Mais alors qu'il fait son examen, les vents de la tempête commence à s'abattre sur nous. Forçant la foule rassemblé à resté ici alors que les gardes ferment les issus. 
"Ce pauvre marin est mort il y a peu de temps..." Murmure le limier. Visiblement plus pour lui même.
"Qu'est ce qui vous dit qu'il était marin?" Je demande faisant un pas en avant.
"L'odeur de sel sur ses vêtements. Les marques de cordes sur ses mains. Vu son âge, surement un vieux marin qui allait finir par travailler le reste de sa vie à quai." Dit le limier toujours absent d'apparence.
"Cela veut dire que le coupable n'est pas loin." J'expose.
"Probablement encore dans ce hangar même..." Ajoute le limier.
Génial, nous sommes enfermé avec un tueur. J'ordonne aux gardes de rassembler les gens au centre du hangar et de les surveiller. Personne ne devait se déplacer seul. Alors que je réfléchis, les portes du hangar menacent de céder sous la force du vent, l'une commence même à s'ouvrir en craquant. j'use de mon khan pour en appeler au végétaux sous la terre et ramener des racines pour sceller les portes et nous tenir à l'abri.
"Voilà une histoire qui ne manquera pas de souffle." Je murmure.  


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : Je suis au complet ^^
Identité : Fiche
Fluide
Expérience : 415

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Khan
Groupes: Domaine
Race: Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6


Je suis le Premier Citoyen, du Domaine!:
 




Artefacts acquis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Juil - 19:56
La journée s'est annoncée tranquille au début, tout le monde à vaqué à ses occupations, coincés dans une routine habituelle. Ils se sont habitués à cette vie, cette vie qui se répète en boucle encore et encore, cette vie ou ils tiennent grâce à leurs revenus, ils sont contents de faire leur travail. La seule problématique est que cette journée n'est pas une journée normale. Sous le nez de ces pauvres marins, quelque chose d'horrible viens de se produire, mais ce n'est que trop tard qu'ils se sont rendus compte de la vie qui n'a pas été sauvée.

Allongé au sol, décédé par étranglement et multiples coups de lame portés au ventre, se trouve un marin, qui a jadis vécu une longue vie bien remplie avant qu'elle ne se termine aussi tragiquement que prématurément. La foule s'est rassemblée autour du cadavre, surprise de voir un corps joncher le sol, abattu de sang froid. Puis la tempête s'est abattue, tout le monde s'est réfugié dans le hangar le plus proche, y compris les forces de l'ordre qui n'ont aucunement prévus ce petit contretemps dans leur investigation.

Moi de mon côté? J'ai rejoins le grand groupe de personnes ayant découvert le cadavre. Je suis resté dans la foule, obéissant docilement aux ordres, laissant mon sabre-harpon caché dans ma veste pour laisser croire que je suis désarmé. J'ai connaissance du meurtrier, il est effectivement présent entre les murs de ce hangar. Comment suis-je donc au courant du nom du meurtrier? C'est très simple voyez-vous: le tueur porte mon nom, je suis le Traqueur de Marins, Nayar Krozep, et c'est moi qui a tué cet homme... Je suis le seul à connaître ce secret morbide...
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : beaucoup de choses
Expérience : 84

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race:
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Juil - 9:20










Les gens commencent à être inqiet. La plupart des personnes se sont rassemblé e npetit groupe, quelques un son seul. Je m'asseois donc sur une des grosses caisses qui sont répartis dans le hangar et réfléchis. Le pauvre homme à été tué à main nu... ce qui implique une grande force physique. J'exclus donc d'emblé les elfes, les tahoras et les humains encore présent, tous trop peu musclé pour faire ce genre de dégâts. ne reste que quatre lorcq. 
Le limier finit d'examiner le corps et semble se retirer pour réfléchir aussi... Trois des lorcq sont ensemble, formant un groupe en habit de marin. Un est en solitaire. Je decide donc de m'approcher des lorcq. Je préfère commencer par le type solitaire, plus simple, pas d'effet de groupe.
"Salutation... Sale histoire vous trouvez pas?" je dis en désignant du pouce le corps. "Ont va vite trouvé le responsable, ais... vous auriez pas vu quelques chose dans les parages, ou quelqu'un qui soit un peu étrange... Qui avait une attitude suspecte?" Je demandais avec calme. 


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : Je suis au complet ^^
Identité : Fiche
Fluide
Expérience : 415

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Khan
Groupes: Domaine
Race: Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6


Je suis le Premier Citoyen, du Domaine!:
 




Artefacts acquis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 6 Juil - 21:48
Je reste adossé à un mur alors que les choses se produisent, je ne fait pas trop attention aux gens qui m'entourent, je me moque qu'ils soient célèbres ou non, je me moque qu'ils soient riche ou non, l'important c'est qu'on n'essaye pas quoi que ce soit contre moi. Je conserve un silence de mort tout en regardant autour de moi, si quelqu'un approche je dois être le plus naturel possible pour éviter d'éveiller les suspicions, ce qui est le meilleur moyen de me faire avoir.

Je ne bouge pas, gardant mon arme cachée dans ma veste, si jamais on découvre que je suis armé je vais avoir des problèmes, en espérant déjà qu'on ne va pas tenter de m'aborder. Chose qui est arrivée sans se faire attendre, voila un des péquenauds du coin qui se ramène dans ma direction. Je le regarde en fronçant les sourcils, essayant de montrer que je n'ai pas vraiment envie  d'être dérangé.
Je reste fixé sur l'homme alors qu'il arrive à proximité de moi... Et de ma lame si jamais je suis obligé de m'en servir.

Il me pose des questions, chose que l'on peux attendre lors d'une enquête j'ai envie de dire, même si ça m'énerve un peu d'avoir à répondre. C'est donc après un soupir d'ennui que je répond à la question qui m'a été posée.

-C'est les cris qui m'ont attirés ici, je n'ai vu personne de suspect, juste le cadavre et les autres témoins...

Bien sûr c'est un mensonge, mais personne ne le sait. Il y a une part de vérité cependant: il est logique que je n'ai pas pu voir qui que ce soit de suspect vu que je suis le coupable...
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : beaucoup de choses
Expérience : 84

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race:
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Mar 10 Juil - 13:23










Le grand lorcq semble peu bavard, il me répond de manière banale... peut être trop banale. Je hoche la tête et continu mon tours des personnes présentes dans le hangar. bien évidemment ils n'ont rien vu et rien entendu de suspect. 
je retourne examiner le cadavre de plus près. Les marques autours de sa gorge témoigne d'un homme aux doigts épais mais aussi d'une grane force physique... Je vois le limier qui ntérroge encore les gens avec les gardes. Mauvaise piste, ils ne savent rien.Et le tueur si il est encore là, ne dira rien, il sera juste... Banale.
Oui! quand j'ai poser des questions, la plupart était visiblement stresser, angoissé,soit il me reconnaissaient, soit à cause de l'événement... Le seul qui n'a pas broncher, c'était le grand balèze au foulard. Je me m'y alors à l'observer... Je remarquais alors la lame. En fixant ses mains, je me rendis compte qu'il était assez épais pour être ceux qui était imprimé sur la gorge de la victime.
Je commençais alors à faire quelques pas vers le grand lorcq... Sa réaction va décidé de la suite de tout ce merdier. Si il refuse de poser ses doigts sur la gorge du corps pour prouver que ce 'est pas la marque de ses mains... J'aurais ma réponse.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : Je suis au complet ^^
Identité : Fiche
Fluide
Expérience : 415

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Khan
Groupes: Domaine
Race: Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6


Je suis le Premier Citoyen, du Domaine!:
 




Artefacts acquis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juil - 21:39
Il s'éloigne et va poser la même question aux autres, Je sais très bien que c'est une perte de temps, ils vont tous répondre la même chose à l'investigateur, le tueur lui est passé sous le nez et il ne l'a pas remarqué. Cela m'arrange, je dois réussir à rester discret le temps que la tempête se calme, dans le cas contraire je vais me mettre dans de beaux draps. J'attends donc qu'il se rende compte de la stupidité de sa tentative, l'histoire de voir ce qu'il pense de tout cela.

Il fini ses interrogatoires et retourne voir ses partenaires, j'ai réussi à cacher mon jeu pour le moment, je vais devoir faire attention si jamais il décide de refaire un tour. Chose qui à été réalisée par les autres gardes, auxquels je donne quasiment la même réponse. Ils retournent voir leur allié bredouille, dommage pour eux. Je pense que j'ai réussi à m'en sortir, que je vais pouvoir rester au calme jusqu'à ce que je puisse partir... Mais j'ai rapidement compris que ce n'est pas le cas.

L'homme de tout à l'heure s'approche de moi de nouveau, un air déterminé sur le visage, je ne comprend pas l'objectif de sa démarche, ils compte refaire un tour? Quelle idée idiote. C'est quand il m'a demandé de poser mes mains sur les traces que j'ai compris que c'est fini. Cet enfoiré m'a découvert, je n'ai plus d’échappatoire sauf si j'essaye de l'abattre. Mais il y a trop de monde, et donc trop de témoins, sans compter les forces de l'ordre qui ne tarderont pas à me mettre la main dessus si je foire mon coup.

Je vais devoir la jouer calmement malheureusement, j'ai été découvert, ça ne sert plus à rien de cacher mon jeu... C'est après un soupire que je répond à mon interlocuteur.

-Bien joué, vous m'avez découvert... et puis quoi maintenant, vous allez tenter de m'arrêter?

Je sors ma lame rapidement de ma veste et met la pointe de celle-ci à a peine quelques millimètres de sa gorge pour le dissuader de tenter quoi que ce soit.

-Ce marin à eu ce qu'il mérite, c'est de la faute de gens comme lui que j'ai perdu mon équipage, ils méritent tous de périr par ma lame...


Ces mots ont été prononcés avec un sérieux et un calme déconcertant, je ne montre aucun signe de peur ou de panique, je reste parfaitement impassible face à cet homme qui à détruit ma couverture, je ne frappe pas, je ne recule pas, j'attends qu'il me réponde...
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : beaucoup de choses
Expérience : 84

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race:
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juil - 12:09










Voilà une situation des plus critique... Le tueur est démasqué, mais j'ai sa lame pointé sur ma gorge. Je n'ai pas trop le choix, je n'ai guère envie de négocier avec un meutrier visiblement dément. J'ai dponc commencé à filer mon khan dans le sol, allant récupérer les ressoucres necessaires à la construction de mon plan. 
"Sur mes terres, personnes ne règles ses griefs par le meurtre, assassin." Je dis avec sérieux à mon adversaire.
Sur ce, j'invoquais le khan pour crée un mur de bois et d'écorce entr emoi et la lame de mon ennemi alors que je sautais en arrière. 
Dans la confusion qui suivit, les gardes qui avaient tous dégainé leurs glaives accoururent pour rattraper le lorcq... Mais avec la poussière soulevé par mon attaque, il avait pu filer. les gardes étaient furieux de n'avoir pas su me protéger d'un tel danger. Ils fouillèrent l'entièreté du hangar, lame en main mais ne trouvèrent pas l'individu.
 Je me suis relever pendant ce temps, la tempête se calmait dehors, je devais traquer ce meurtrier. 
"Prévenez les autres patrouilles, retrouvez le! Mort ou vif! Limier avec moi!" Je m'exclamais alors que les gardes partaient déjà pour accomplir leurs tâches, pour ma part, je menais le limier sur le toit du hangar et scrutais les environs... Cherchant notre lorcq.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : Je suis au complet ^^
Identité : Fiche
Fluide
Expérience : 415

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Khan
Groupes: Domaine
Race: Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6


Je suis le Premier Citoyen, du Domaine!:
 




Artefacts acquis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Hydron-