Il faut trouver le petit garçon

 :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Domaine de la Ghyuerf Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 13 Juil - 22:09
AVIS DE RECHERCHE

Uniquement réservé aux chasseurs d'Hayer'valls

En effet nous recherchons des personnes aux compétences précises, toute personne sachant se battre et pister des Hayer'vall car il risque d'en trouver sur son chemin durant la mission. Cette mission peut être dangereuse, je recommande donc de ne pas être un débutant pour avoir de meilleurs chances de réussir la mission.

Il s'agit de retrouver un petit garçon de douze ans, grand pour son âge, il est Lorcq aux cheveux roux et la dernière fois qu'il a été vu il portait des habits sombres. Le garçon se nomme "Dewey" prononcé phonétiquement et non pas "Doowi". Il est porté disparu depuis une semaine et malgré nos recherches actives personne ne l'aurai vu.

Si la mission vous intéresse vous pouvez décrocher cet affiche et venir au manoir du Domaine demander Wraith Dorcas pour l'annonce. La rémunération sera à négocier avec moi.

W.D

Bon, c'est la dernière affiche à placarder sur un tableau. Quelques tavernes ont été d'accord pour que je les mettent aussi. C'est une bouteille à la mer mais au rythme où vont les choses, je n'ai plus trop le choix. J'espère juste que les Hayer'vall ne sont pas dans le coup mais au vu des antécédents familiaux de Dewey, cela reste une possibilité à ne pas laisser de côté. L'enquête piétine et Jürgen n'a pas le temps et surtout pas le droit de prendre l'affaire vu qu'il est de la famille. Quant à moi, heureusement que mes élèves sont compréhensifs, ils étaient si adorables à me dire ne pas faire cours, chercher mon gamin et demander de l'aide. Grâce à eux, les affiches se sont vites diffusées. Je peux maintenant rejoindre le Domaine et chercher en "spectre" mon pauvre Dewey. Je regrette tellement de l'avoir laisser aller et rentrer à la maison tous seul et sans son masque... Il a pu lui arriver n'importe quoi et il a déjà tellement souffert... . A l'heure qu'il est, en espérant qu'il soit encore en vie, il doit me maudire sur sept générations pour l'avoir obligé à aller à l'école et à visage découvert.

Je soupir en marchant en direction du Domaine, regardant à peine devant-moi. Si ça se trouve, vu que je n'ai pas tué les gars de son père, ils ont dû essayer de le retrouver. Il y a eu déjà trop de morts ce jour-là. Nuëla, Dazaën, je suis désolé. Je ne peux pas prendre la vie de quelqu'un. Avant je les blessais, voir gravement quand ils s'en prenaient aux enfants mais... La violence entraîne encore plus de violences.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): AÄN
Groupes: Domaine
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juil - 6:44
J’avais vu une annonce qui disait qu’il fallait retrouver un garçonnet de douze ans. Un jeune arcaëllien qui, apparemment, avait été enlevé par les Hayert’Vaäl. Pour obtenir la mission, ainsi que la récompense, je devais contacter un certain Wraith Dorcas. Il appartenait au Domaine. Fort bien, j’allais aider cette personne. Combattre était mon art. Tuer des Hayert’Vaäl ma destinée. Je pris donc l’affichette et me mis en route vers le cœur du Domaine. La Ghyuerf ! Je montais sur le dos de Hatämê et nous nous mîmes en route.

J’étais déjà dans les terres du Domaine, il fallait juste aller en direction du marais de la Ghyuerf puis que je me rende dans la ville construite là-bas. Ce n’était pas bien dur. Le voyage dura tout de même quelques jours. Lorsque j’arrivais aux portes de la cité. Je présentais le parchemin aux gardes de l’entrée en leur demandant où je pourrais trouver Sir Dorcas Wraith.

Il faisait rudement chaud. Le soleil tapait dur. Hatämê me réclamait de l’eau. Nous arrivâmes enfin là où ce trouver le commanditaire de la mission. J’entrais dans le bâtiment, demandais mon chemin et longeais un long couloir. J’arrivais devant une porte en bois de noyé et frappais doucement trois coups. J’attendis que l’on m’invite à entrer.
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 17

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 5


Épaulette du lion:
 




J'écris en #336666
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juil - 11:08
Une fois revenu "à la maison", je demande à la nounou quelques instants avec Sylvester. Maintenant que j'y pense, c'est un vieux prénom Sylvester pour un bébé mais ce n'est pas grave, ça revient peut-être à la mode un jour. Je prends donc mon petit dans mes bras, il gazouille tranquillement dans mes bras. Je me pose sur le bureau familial. Il y a essentiellement les affaires de Jürgen puisqu'il l'utilise plus souvent que tous le monde. Il est comme un poisson dans l'eau dans son rôle d'enquêteur. Je profite alors de ces quelques instant avec mon fils que je vois peu depuis une semaine. Je n'aurai jamais pensé que les enfants serait une telle source d'inquiétude constante.

Je fini par rentre le bébé à sa nounou qui me sourit. Je répond à son sourire bien aimablement puis entend quelqu'un frapper à la porte. Je regarde la nounou qui me regarde aussi. On attendait personne ou du moins, pas dans l'effet immédiat. Je souris à la demoiselle lui disant que c'était bon, je m'en occupais. Elle s'en alla puis j'ouvre alors à une belle inconnue. Je lui souris, ayant remarquer l'affiche dans sa main.

- Vous devez être là pour l'annonce. Bienvenue, je suis Wraith Dorcas. Dis-je en l'invitant à rentrer. Allons dans le bureau. Merci d'être venue !

Je la conduit dans le bureau où traîne partout les affaires à Jürgen dont une toile dressée sur le mur concernant la disparition de Dewey. La pièce ressemble bien à celle d'in enquêteur dont son bordel semble être organisé. La jolie décoration d'avant fait place au pratique cependant, il a gardé les fauteuils confortables, un derrière le bureau, deux autres dans les coins de la pièce. J'en prend un pour le mettre devant le bureau et l'invite à s'installer.

- Navré de vous accueillir dans ce foutoir, on est arrivé ici depuis peu, on a pas vraiment de pièce à nous officiel pour recevoir et je ne veux pas déranger Grégoire. Oh, et pardonnez mon impolitesse, c'est ma première annonce pour ce genre de chose, je vous en prie, présentez-vous.

Je m'installe en face d'elle, derrière le bureau.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): AÄN
Groupes: Domaine
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juil - 14:52
La poignet de la porte bouge et laisse apparaitre... Vince ? Non il n’a pas d’aile celui-là. Par les Dieux, il lui ressemble énormément. Il regarde le parchemin dans ma main gauche et en déduit que je suis là pour l’annonce. Bravo mon grand ! Il propose d’aller dans son bureau, de ce fait je le suis et nous entrons dans la pièce servant de… dépotoir apparemment. La pièce et le bureau sont un vrai chantier. Il s’excuse pour le désordre. Il parle beaucoup, j’écoute à moitié. Il finit par me demander de me présenter.

Je me nomme Lilith Yakan. Je viens du Royaume où je suis embauchée comme chasseuse d’Hayert’Vaäl. J’étais dans le secteur du Domaine pour revoir une vieille connaissance que vous nommez « roi ».

Je m’assis en face de Sir Dorcas et croise les bras sous ma petite poitrine. Je le regarde, je détaille et l’analyse. Je finis par pousser un soupir discret, à peine visible. Je lui demande où a été vu pour la dernière fois le gamin mais aussi la race du petit arcaëllien. J’observe la pièce. Elle n’a rien d’intrigant ou d’original. C’est simplement une pièce où on vient pour travailler ou discuter affaires. Je me cale au fond du siège.

Je pose l’annonce sur le bureau et dis d’une voix gênée :

A combien s’élèvera la récompense ?

Je me sens mal à l’aise d’avoir posé cette question. Je ne suis pas à mon aise avec l’argent. Je croise les jambes et pose mes mains sur mon genou. J’explique à Wraith qu’avant d’être une chasseuse d’adorateur d’Özan je fus une arme vivante. Je lui demandais si cela était un plus ou un frein. J’angoisse un peu, cette mission me sortirait de ma routine ordinaire. Et j’aurais un bonus pour service rendu.
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 17

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 5


Épaulette du lion:
 




J'écris en #336666
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juil - 16:26
- Je me nomme Lilith Yakan. Je viens du Royaume où je suis embauchée comme chasseuse d’Hayert’Vaäl. J’étais dans le secteur du Domaine pour revoir une vieille connaissance que vous nommez « roi ».

- Grégoire ? Il râlerait s'il vous entendait dire ça. Dis-je en ricanant légèrement. Grégoire se nomme comme étant "le premier citoyen du Domaine" et personnellement, il est un grand ami. Je suis ravis de faire votre connaissance moidemoiselle Lilith. N'hésitez pas à me dire si je suis trop familier avec vous.

On entre alors dans le vif du sujet.

- On s'est installé il y a un peu près deux semaines au Domaine moi et ma famille. Il y a donc mon grand-frère a qui appartient ce bureau en bazar, il est inspecteur en chef donc il a peu de temps pour se consacrer à des tâches ménagères. Ensuite, il y a moi, je suis professeur dans l'école la plus proche d'ici et mon jumeau Vince, qui n'est pas là pour le moment. J'ai aussi deux fils, Dewey qui a disparu et Sylvester, le plus jeune, c'est encore un bébé. Le petit est bien de mon sang mais pas vraiment Dewey. C'était le petit de ma sœur décédée. L'histoire est un peu compliqué mais pour faire court, avant j'étais un aventurier en quête de personne qui serait de ma famille, facilement reconnaissable part notre œil.

Je lui désigne celui aux couleurs "galaxie".

- J'ai trouvé ma sœur ou plutôt, demi-sœur, tout vient du père en fait. Elle était chef d'une bande de malfrats qui travaillait pour les Hayert’Vaäls. Ils étaient devenu eux aussi des Hayer' et la plupart semblaient d'accord avec les idées des adorateurs du Dieu du chaos. Ma sœur n'était pas une mère très aimante d'après Dewey, il m'a dit qu'il avait été épargné car il a le mystérieux gène de mon père. Ma sœur était le fruit d'une Lorcq et de mon père et le petit, de deux Lorcq. Il est assez spécial, en comparaison à nous, ses deux yeux sont de la couleur de l'univers. Dewey m'a dit qu'avant c'était son père qui commandait la bande mais qu'il était sûr que c'était sa mère qui l'a tué pour prendre sa place car elle avait déjà tué devant lui ses frères et sœurs. Enfin... Sa mère est décédée et la bande a été normalement dissoute. Il y a eu quelques morts mais la plupart ont survécu. J'ai donc adopté Dewey en tant que fils pour qu'il puisse mener une vie paisible ici, au Domaine.

Je soupir légèrement.

- Il ressemble trait pour trait à son père bien connu de tous vous savez, mais je ne voulais pas qu'il vive cacher sous son masque en bois. Je l'ai aussi, envoyé à l'école pour qu'il apprenne autre chose qu'à tuer, piller et survivre. Cependant, il y a huit jours, un incident est venu à l'école dans lequel il était impliqué. Il a mit trois gosses à l'hosto dont un entre la vie et la mort. Le quatrième a reçu des coups mais rien de bien méchant. J'ai été convoqué comme je suis son tuteur. C'est là que j'ai eu ces informations. Le lendemain, je voulais l'emmener à l'école et m'excuser avec lui auprès du quatrième enfant. Dewey ne m'a rien dit sur ce qu'il s'est passé alors je voulais en savoir plus, c'était l'occasion. Cependant ses parents ont été très secs et nous ont envoyé baladé dans un premier temps, après ils voulaient être seul avec Dewey. Comme il faillait que je parte au travail, je lui est dit qu'après cela, il rentrerait à la maison mais à mon retour il n'est jamais revenu.

Je prends dans le tiroir une bouteille d'eau, à ne pas confondre avec d'autre, celle d'eau de vie. Je prends deux verres et propose de l'eau avant je m'en servir et d'en boire.

- Jürgen a interrogé les parents qui ont vu Dewey en dernier et assurent qu'ils l'ont vu partir. Ils n'ont pas pu mentir à Jürgen mais je vous dirais pourquoi après. Dewey aurait dit aux parents qu'ils étaient stupides et que leur manque de réactions ont fait que leur enfant était devenu la cible principal des trois autres voyous. Ensuite, il leur a dit que leur fils lui a demandé de l'aide ce qu'il lui a fournit et qu'il ne s'excuse pas du tout d'avoir tabasser les agresseurs de leur fils.

Je soupir.

- Suite à cela les voix ses sont levés et Dewey est parti. Plus personne ne l'a revu ensuite. Jürgen n'a pas peu enquêter car il ne peut enquêter sur sa famille si elle est impliqué. Il tente tout de même à ses heures comme vous voyez sur le mur, de trouver Dewey. Je tente moi aussi de le trouver via une autre méthode... . J'ai prit quelques jours pour le retrouver. Il a aussi les officiers chargés de l'affaire. Cependant, on est dans l'impasse. Les parents des trois perturbateurs ne sont pas enclins à coopérer et pour le moment rien indique qu'ils ai fait quoi que se soit. Pareils pour tous ceux impliqués dans l'affaire. Il nous reste donc la possibilité suivante : Dewey a dû être retrouvé par les Hayer' et là, sur ce domaine, vous êtes plus experte que moi.

- A combien s’élèvera la récompense ? Me dit-elle d'un air gêné, ce qui me gêne à mon tour.

- Eh bien, je n'ai pas de chiffre précis, nous n'avons pas beaucoup même si Grégoire voudrait participer au cas où mais plutôt des services. Je vais être avec vous sur cette affaire et vous prouverais alors ce que je vais vous avancer. Je suis le meilleur espion que l'on puisse trouver. Je n'en ai pas l'air mais j'ai une capacité unique qui me permet de ne jamais me faire prendre tout simplement parce qu'on ne peut pas. Mais je ne suis pas le seul, Jürgen m'a dit qu'il pouvait aussi vous rendre un service, personne ne peut lui mentir et il "lit" en vous car pour lui, tout être vivant est un livre ouvert. Et là aussi, on ne peut pas lui mentir. Lui aussi, peut vous faire une démonstration. Oh et tout le long de la mission, si vous êtes blessé, je suis aussi un bon guérisseur. Vous aurez aussi de quoi vous nourrir et vous aurez un logement. Si toute fois tous cela n'est pas assez, nous pouvons vous payer une certaine somme mais... Je ne suis pas Grégou'.

Elle m'explique ensuite un peu ses origines et était gênée d'avoir été comme ça. Elle me dit alors qu'elle était aussi une "arme vivante". Je lui fait un doux sourire, si ce bureau ne nous séparerais pas, j'aurai encore plus envie de la rassurer en lui tenant la main. Mais ce n'est pas une enfant et hum... Elle pourrait mal le prendre.

- N'ayez aucun soucis là-dessus Lilith, je vous comprend. Si vous acceptez, je serais ravis de travailler à vos côtés pour trouver Dewey et le ramener à la maison.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): AÄN
Groupes: Domaine
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Juil - 14:17
Il parla longuement, parfois je décrochais tout en baillant. Ainsi je ne retins que quelques brides de la conversation. Il était issu des Hayert’Vaäl en premier lieu, en second lieu il n’avait pas été très aimé. Enfin, dernier point, il était bagarreur. Un lorcq de douze ans est aussi dangereux qu’un loup affamé. Je soupirais doucement et me calais un peu plus confortablement dans le fauteuil où j’étais assise.

Je lui demandais à combien s’élevait la récompense. Je fus servie ! Tout était en nature et non en PO. Qu’à cela ne tienne, ça ferait l’affaire. Il ajouta qu’il serait ravi de travailler avec moi sur cette affaire. Je hochais la tête et lui demandais si je pouvais jeter un œil au travail de son frère. En attendant sa réponse, je bus un peu d’eau et observais la pièce.

En regardant le tableau au mur quelque chose me sauta aux yeux. L’enfant était sûrement dans le marais de la Ghyuerf ou marais de la sorcière. Lieu qui est hautement angoissant du fait de son peu de luminosité. Le sol humide est couvert d’une fine couche d’eau, ce qui le rend spongieux. On y trouve des zones mouvantes et des arbres tordus couverts de mousse marron. Il y avait également, selon les commérages entendus en chemin, un groupe d’arcaëlliens y résidant. Je fis pars de cet éclaircissement à Wraith.

J’étais sûre à quatre-vingt-dix-neuf pour cent d’avoir une bonne intuition. Je soupirais discrètement et saisis mon verre pour boire à nouveau. On frappa alors à la porte du bureau.
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 17

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 5


Épaulette du lion:
 




J'écris en #336666
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Juil - 18:40
Je lui dis qu'en effet, elle peut toucher aux affaires de mon frère concernant la disparition de Dewey. Elle regarde attentivement tous ce qui est affiché sur le mur. C'est un vrai bazar et décoder les trucs qu'à mit mon frère au mur relève de l'exploit. Je la laisse dans ses réflexions et regarde les choses qu'il n'a pas mit sur le mur. Il n'avait pas le temps de les mettre ou il ne voulait pas les mettre ? Ou alors il n'y avait pas de lien ? Lilith s'exclame alors à haute voix quelque chose à propos des marais environnants. Elle me révèle alors que des gens s'y sont installés et que les marais étaient un endroit très dangereux. Y aller à deux me semble complexe, surtout que c'est une vaste étendue, se serait comme chercher une aiguille dans une meute de foin. Cependant, Lilith semble très sûr d'elle en parlant de ces marais. Alors que j'allais lui demander comment nous allons nous y prendre pour ratisser tout le périmètre, quelqu'un frappa à la porte. Je lui demande d'entrée et la nounou a un air complètement paniqué en entrant.

- Ah ! Messire Dorcas ! Crie-t-elle. Je suis désolée ! C'est Sylvester... J'ai voulu ramasser quelque chose qu'il a fait tombé et il... Il est tombé de la table ! J'ai cassé votre bébé !

Elle me tend mon bébé avec son visage tout blême. Sylv' me regarde, ne comprenant pas ce qu'il se passe. Je ris doucement en prenant le petit, inspectant sa tête. Il a un bleu que j'efface avec Aän puis lui retend.

- Allons... Il n'a rien, vous voyez ? Dis-je. Ne vous faites pas tant de frayeur. Vous n'avez pas... "Cassé" mon bébé.

Elle le reprend, le regarde et voix qu'il la regarde avant de rire aux éclats. Soulagée, elle tangue un peu, je l'a fait s'asseoir sur mon petit fauteuil pour qu'elle puisse faire redescendre la pression.

- Je... J'espère que vous voulez toujours que je sois sa nounou ?!

- Bien sûr voyons ! Respirez un grand cou. Vous savez, la première fois que j'ai tenu Sylv' c'était pour le secourir de sa mèr... chute dans un puits remplit de cada... De fleurs rouges. Oui, de roses rouges.

- Cette situation paraît rocambolesque messire...

- J'ai dû sortir du puits avec le bébé qui a faillit tomber de mes bras. Ce que je veux dire c'est qu'on est pas infaillible, il faut juste faire de son mieux.

Elle me remercie après quelques instants puis s'en alla avec Sylv' qui commence à pleurer. Elle s'excuse une tonne de fois avant de partir mais on fini pas être seuls tous les deux. Je relâche donc mon souffle sans discrétion possible.

- Il a eu un sacré choc à la tête... Heureusement qu'elle me la montré. J'espère que tout ira bien par la suite. Enfin...

Je tourne mon regard vers Lilith.

- Vous savez un peu près où ces gens se trouvent ? Car à deux, on ne va pas couvrir grand chose... .

Jürgen arrive avec son air nonchalant en poussant la porte puis nous regarde . Il regarde plus Lilith un court instant. Je le sens mal, Dès qu'un inconnu est trop proche de nous il le passe au peigne fin. Je lui présente donc Lilith et présente Lilith à mon frère avant de lui demander pourquoi il rentre si tôt. Il me dit qu'il a donné du repos à ses gars sur une affaire délicate et qu'il allait faire de même. Bien évidemment, c'est sûrement une excuse pour qu'il nous aide à trouver Dewey. Je lui dit alors nos récentes réflexions puis il réfléchit en regardant le mur. Il reste figé-là, telle une stèle dont même le vent ne peut faire bouger. En même temps, avec sa carrure se serait difficile. J'y pense, Lilith dit faire parti du royaume... Jürgen aussi avant non ? Était-ce du royaume ou de la démocratie déjà ? J'espère que ça ira si c'est du royaume. Il est censé être mort pour avoir sois-disant déserté. Se serait improbable qu'elle le connaisse... Et lui qui ne dit jamais rien ! Jürgen propose alors de fouiller une partie des marais seul et nous à deux. Jürgen...

- On peut essayer de trouver un endroit un peu plus précis avant de s'embarquer dans ces marais qui ne me dit rien qui vaille.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): AÄN
Groupes: Domaine
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Juil - 16:42
J’observais une carte du marais alors que Sir Dorcas demandait de trouver un endroit légèrement plus précis. Je fronçais les sourcils et les plissais les yeux. Je voyais un endroit moins susceptible d’être spongieux. Il était à l’Est du marais. Je regardais plus précisément. Oui, cela me semblait être une idée viable. Je détachais le parchemin du mur et l’apportais sur le bureau. Je montrais l’endroit que je jugeais être une bonne planque pour des Hayert’Vaäl. J’expliquais ensuite que nous pouvions croiser des hytrez et d’autres créatures dangereuses.

J’allais m’asseoir dans le fauteuil, pris mon verre d’eau et bus longuement. Les deux individus me faisant face semblaient surpris par mon assurance. Je souriais doucement et posais mon verre. J’informais Wraith que je pouvais me changer en bsurt et en chat. Le premier était utile pour tuer et attaquer ; le second pour espionner en toute discrétion. J’expliquais que c’était là un don de naissance chez tous les xens du monde.

Je croisais les jambes, et me frottais le visage. Qu’allaient-ils dire ? Seraient-ils en accord avec ma déduction ? Ou alors avaient-ils une toute autre idée ? Comment savoir ? Je ne pouvais, à mon grand regret, lire dans les pensées. A l’inverse d’Hatämê. Mon Noil’Kal était très doué pour espionner les pensées des gens. Cela m’était très utile lors de combats. Je fixais les deux arcaëlliens avec insistance. C’est alors que quelque chose attira mon attention. Je me levais et pris la carte. Je montrais le Nord.

Ici aussi ça peut être une planque, regardez, il y a peu voir pas d’eau et pas beaucoup d’arbres. Il faudrait donc une équipe à l’Est et une au Nord. Qu’est-ce que vous en pensez, Messire Dorcas ?
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 17

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 5


Épaulette du lion:
 




J'écris en #336666
Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Juil - 18:54
On se met vite au travail pour chercher un endroit viable pour un repère. Lilith et moi nous regardons le mur de Jürgen pendant que ce dernier tri ceux restant. Soudain, Lilith déchire un papier du mur et nous le montre, certainte qu'ici, ça pourrait être un bon endroit pour fouiner. Elle m'annonce ensuite qu'elle peut se transformer en animal. J'en fut très surprit mais elle me dit que tout Xen sait faire ça. Là, je suis doublement surprit ce qui se lit probablement sur mon visage. Alors comme ça on peut se transfomer en animal ? Comment ça marche au juste ? Alors que je voulais en savoir plus, elle eu une autre illumination. On a donc deux endroit possible.

- On peut commencer par-là oui. Deux équipes alors ? Hum... Si seulement il y avait mon frère, ça m'embête de laisser quelqu'un seul. Peut-être engager en plus quelqu'un d'autre ?

Jûrgen fait non de la tête.

- Impossible de te laisser seul Wraith et dans ce qu'on s'est dit pour le contrat, tu servirais de support donc Tu resteras avec mademoiselle Lilith. Comme ça tu en profiteras pour lui demander pour les transformations. Je sais à qui demander comme service de m'accompagner si tu es si soucieux alors je ne serais pas tous seul. On est en effectif réduit donc si vous trouver un truc et que vous le sentez pas venez vers nous. On prépare nos affaires et on y va maintenant.

Jürgen prépare un sac avec de l'eau et de la nourriture. Il emmène aussi une trousse de soin précaire, une légère armure en cuir puis son arme, sa fidèle grande épée datant de quand il était capitaine. Il y a écrit sur le manche : "à notre capitaine Jürgen, de la brigade.". Il doit y tenir. Tous le monde qui tenait à lui le croit mort ou/et déserteur. Mais bon, ce n'est pas le moment en plus, je suis sûr qu'il a tout entendu. Je prends le sac... .

- Allons-y Lilith, ça va aller. On va trouver Dewey et on va parfaitement rester en vie.

Jürgen se retourne.

- Si je ne trouve rien là où je serais, dans la seconde proposition de mademoiselle Lilith, j'arrive tout de suite à votre recherche. Wraith, tu as le don pour te mettre là où il ne faut pas au moment où il ne faut pas alors fait attention.

- C-compris.

Est-ce ça alors le rôle de grand frère ? On sort du manoir du Domaine et Jürgen va chercher son ami je présume. Je souris à Lilith, il est temps de se mettre en route.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): AÄN
Groupes: Domaine
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Domaine de la Ghyuerf-