Lun 30 Juil - 16:37
Après avoir parlé nous nous mîmes en route vers la forêt. Wraith nous guidait gentiment. nous nous aventurions en tere inconue. mais je n'avais pas peur. Après un certain temps nous arrivâmes non loin du camp. Nous nous cachâmes dans un fourré et attendîmes la nuit.

Une chouette hulula dans le lointain. La nuit pointait le bout de son nez. Je fis signe à tout le monde de ne pas bouger et me transformais en chat. Une fois fait, je me dirigeais vers le campement. J'entrais et me faufilais entre les tentes. J'arrivais non loin du feu. Me cachant dans l'obscurité, je comptais le nombre de sentinelle. Il y en avait quatre. Il ne serait pas dur de les éliminer.

J'étais de retour à notre planque. Je repris forme arcaëllienne et fis mon compte-rendu au groupe. Une fois fais, je me transformais en bsurt. Je fis signe à Sir Dorcas de grimper sur mon dos. J'attendis qu'il ramasse mes affaires et qu'il saute sur mon échine.

Je poussais un hurlement à faire froid dans le dos et me mis à courir vers le camp. Une fois dedans je hurlais à la lune et entendis des cris venant de partout. Montrant les crocs, j'attendais qu'ils attaquent.
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 136

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 5


Épaulette du lion:
 




J'écris en #F6CED8
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Aoû - 22:06
Nous restons caché jusqu'à la fin de la ronde de Lilith qui tenait à la faire. Jürgen ne proteste pas, j'imagine qu'il veut savoir de quoi elle vraiment capable. Pendant la semaine de repos, il semblait hésitant quant à son utilité mais je lui ai conter notre escapade et là il a été très interrogateur. Je ne sais jamais à quoi il pense. Lilith revient et nous dit ce qu'elle a vu. Elle veut que je monte sur elle quand elle se transformera en loup géant. Euh... Elle veut charger avec moi ? Je ne suis pas vraiment quelqu'un avec qui on peut faire des attaques frontaux... . Je regarde Jürgen qui soupir et me met sur le dos de Lilith.

- Va, chuchote-t-il. Je vais chercher Dewey et vous serez une bonne diversion. Si je trouve Dewey, je suis le seul à pouvoir le ramener.

Sans que je n'ai le temps de lui répondre, Lilith fonce sur les ennemis et nous attendions qu'ils attaquent pour contre-attaquer. Bien évidemment, je ne sais absolument pas me battre de front. Heureusement j'ai ma mandoline au cas où. Lilith se bat férocement et moi je ne sais vraiment pas quoi faire ! En peu de temps elle démoli les quatre gardes à l'entrée. Jürgen est déjà parti, j'espère qu'il trouvera Dewey. Même si... J'aurai aimé être là. Je suis sûr que je peux le ramener aussi. Et de manière douce. En lui parlant.

- Lilith... J'aimerai bien trouver Dewey avant Jürgen... S'il te plait... .

Lilith arrive sans trop de mal à mettre hors d'état de nuire les ennemis puis nous allions vers le camps où nous voyons au loin Jürgen abattre l'ennemi, même les détenteurs de magies sans que rien ne l'arrête. J'expire et expire puis prends mon arc afin de tenter d'aider Lilith. Nous devons trouver Dewey et le ramener physiquement bien sûr mais aussi son esprit. Tout à coup un violant coup me fait tomber de Lilith. Elle abat l'assaillant qui me fait tomber et fonce vers un endroit précis. Je la suit, me servant d'elle comme bélier pour forcer le passage jusqu'à une sorte d'arène improvisé. Il y avait du sang partout et plusieurs cages où il y avait personne à première vue. Soudain Lilith va devant une cage. Je la rejoins et voit au fond de la cage Dewey enchaîné et recroquevillé contre lui-même. J'entends Jürgen derrière nous nous couvrir. Le cadenas est plutôt gros. Peut-être que Lilith peut ouvrir la cage avec ses griffes ? Je lui demande tout en reculant. Elle explose les barrières puis les chaînes de Dewey. Alors que j'entends au loin Jürgen me hurler quelque chose Dewey se jette sur moi comme une bête enragé et m'étrangle. Ses yeux sont cachés par une sorte de bandeau, sa chaîne au cou semble semble étrange et il a des marques noirs un peu partout. Je sens une grande fatigue tout à coup ! Je tente de le repousser mais il est incontrôlable !

- Arg... ! Dewey ! C'est moi ! Dewey...!
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 178

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): AÄN
Groupes: Domaine
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Oct - 21:00
Le petit arcaëllien se jette sur Sir Dorcas. Il l’étrangle. J’entends crier au loin. Mais… Que se passe-t-il au fond ? Je grogne et me rétracte rapidement. Il faut user de la manière douce avec le gosse. Je plisse les yeux, soupire doucement, souffle et reprends forme arcaëllienne. Nue, bien évidement. Je ne suis pas gênée cependant. J’ai l’habitude à dire vrai…. Ça a toujours été ainsi, je me métamorphose en bête puis je redeviens moi.

Je repousse une mèche derrière mon oreille gauche, je ne bouge pas en voyant Wraith perdre de la force vitale. Il faut attendre le moment propice et idéal. Cependant, je ne reste pas statique. Avec discrétion, grâce et souplesse je me glisse derrière le lorcq. Une fois dans son dos, je pose une main sur sa nuque puis déplace mon pouce vers sa gorge. Par chance, il n’a pas le temps de réagir. Je presse mon pouce contre sa gorge et il s’écroule, endormi.

J’aide Sir Dorcas à se relever et lui demande comment il va. J’aperçois, à deux pas, une gourde. J’ignore ce qu’il y a dedans mais la ramasse et oblige mon employeur à boire son contenu. Une fois fait, je fixe mes yeux sur le jeune lorcq. Je m’accroupie à sa droite et caresse sa belle chevelure soyeuse et douce. Il semble apaisé, enfin je crois. Je retire le bandeau de ses yeux puis me lève. Je me dirige vers le garde, mort, et lui dérobe ses clefs.

Je revins vers Wraith et commençais à enfourner une à une les clefs dans la serrure du collier relié à la chaîne. Je finis par trouver la bonne. Je défais donc l’entrave de Dewey. Le gamin est libre mais, heureusement, toujours endormie. Je prends la sacoche que tient Sir Dorcas et y retire mes vêtements.

Une fois vêtue de pieds en cape, je propose à tout le monde de quitter le camp. Je prends soin de mettre le feu aux tentes et autres mobiliers de camping. Nous prenons la route du Domaine.

J’endors de nouveau le lorcq un certain nombre de fois pendant le trajet. J’explique à Wraith qu’il vaut mieux faire ainsi, du moins tant que l’enfant n’a pas vu de soigneur.

Après un bon moment à marcher et nous reposer, nous sommes au Domaine. Je suis Wraith jusque chez lui. Sur la route, il demande à une elfe du nom de Syphrènë de nous suivre. C’est une guérisseuse usant d’äan.

Dewey est emmené dans sa chambre où il est allongé sur son lit. Je laisse la soigneuse s’occuper du petit et invite Wraith à me suivre dans son bureau. Je lui fais part que je suis soulagée d’avoir retrouvé le gosse et que, maintenant que tout était dans l’ordre, il devait me donner mon du. Je lui fis mon plus beau sourire et, une fois dûment payée, je pris la direction d’une nouvelle aventure.

Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 136

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://www.scribay.com/text/1635591925/arcaelle/chapter/159559
Niveau 5


Épaulette du lion:
 




J'écris en #F6CED8
Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Nov - 22:56
Alors que je perds lentement connaissance Lilith parvient par je ne sais quel magie avec sa main à endormir Dewey. Elle m'aide ensuite à me relever et je reprends alors peu à peu mes esprits. En la remerciant je regarde le pauvre Dewey et alors que j'allais le délivrer Lilith me tends une bourde et malgré ma réticence à la boire plutôt qu'à en faire profiter Dewey, elle me convainc de la boire. Je la regardait s'occuper de l'enfant sans un mot. Aucune parole ne s'échangea durant le voyage jusqu'au Domaine sauf comment on allait faire pour transporter Dewey. Un sommeil bien profond a fait l'affaire jusqu'au manoir où vit Grégoire.

Lilith et moi nous nous rendons avant ça chez une elfe que je connais bien puisqu'on a le même pouvoir, je pense qu'à deux on arrivera à savoir comment gérer le problème de Dewey. Je le laisse à l'experte avant d'aller payer comme il se doit Lilith en lui disant que si un jour elle avait besoin de moi, la prime n'étant pas bien grosse, elle pouvait toujours compter sur ma personne ou un Dorcas pour que la paye soit plus honnête. Elle repartie comme elle est venue, sans plus. Je voulais au moins l'inviter à souper et lui offrir aussi le gîte mais peut-être n'est-elle pas à l'aise avec ça ?

Je reviens voir Dewey qui a l'air d'avoir reprit ses esprits. Il reste silencieux et détourne le regard en me voyant venir. Je lui souris puis va le serrer dans mes bras. D'abord réticent, il se laisse finalement faire sans rien dire.

- Ça va aller.

Je ne fais rien de plus, le laissant de lui-même interagir ou non. Finalement il me serre doucement, ayant peur de me faire mal à en juger ses tremblements de mains lorsqu'il les poses sur moi. Mon pauvre Dewey, j'espère qu'un jour j'arriverai à te guérir de tout tes traumatismes.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 178

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): AÄN
Groupes: Domaine
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Forêt de Tse'Han-